12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Proposition du PQ pour l'exception de l'anglais à l'embauche | «Il faut plutôt faire la promotion du français»

Proposition du PQ pour l'exception de l'anglais à l'embauche | «Il faut plutôt faire la promotion du français»

Proposition du PQ pour l'exception de l'anglais à l'embauche | «Il faut plutôt faire la promotion du français»Photo: La Presse canadienne
Le chef parlementaire et porte-parole du PQ en matière de langue française, Pascal Bérubé

Le chef parlementaire et porte-parole du Parti Québécois (PQ) en matière de langue française, Pascal Bérubé, a déposé en Chambre le projet de loi 591, qui modifie la Charte de la langue française de façon à rendre exceptionnelle l'exigence de la connaissance de l'anglais à l'embauche. Une action plutôt futile, selon les commissaires Alexandre Taillefer et Luc Ferrandez. 

Ainsi, l'employeur devra dorénavant démontrer que cette connaissance est nécessaire.

En fait, le projet de loi prévoit que pour exiger une connaissance ou un niveau de connaissance spécifique d'une langue autre que le français, l'employeur doit démontrer deux choses : que la participation aux activités usuelles liées au poste, d'une part, et que l'accomplissement de la tâche, d'autre part, nécessite une telle connaissance.

«Rendre exceptionnelle l’exigence de la connaissance de l’anglais lors de l’embauche, c’est ridicule. Franchement. L’Office de la protection de la langue française continue à ostraciser la langue anglaise. Ce qu’on devrait plutôt faire, c’est faire la promotion de la langue française. Il faut créer une agence de promotion de la langue française. On a besoin de gens qui vont poser des gestes positifs.»

«Je n’ai pas trop compris pourquoi Pascal Bérubé a et le PQ proposent le projet de loi 591. C’est déjà écrit dans la Charte de la langue française. C’est beaucoup de boucane. Pourquoi alors? C’est la course à la chefferie au PQ, et le parti veut se réapproprier des dossiers qui lui ont été subtilisés par la Coalition avenir Québec. [...] Il faudra toutefois rester vigilant au sujet de la langue parlée par les immigrants qui arrivent à Montréal, à la maison et au travail.»  

En direct de 00:00 à 03:00
2136
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.