12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link
  • Accueil
  • COVID-19 | 2000 mises à pied «nécessaires», dit Labeaume

COVID-19 | 2000 mises à pied «nécessaires», dit Labeaume

COVID-19 | 2000 mises à pied «nécessaires», dit LabeaumeCogeco Nouvelles

«En toute justice pour ceux et celles qui paient des taxes», l'administration Labeaume a mis à pied temporairement 2000 des 7300 employés de la Ville de Québec.

Ce qui représente plus du quart des effectifs de la Ville.

Il s'agit majoritairement d'employés temporaires et contractuels. Des surveillants de parcs, des secouristes dans les installations aquatiques, des cols bleus et des cols blancs.

Les 3200 employés qui assurent les services essentiels ne sont pas touchés, de même que 1500 autres qui font du télétravail.

Le maire Labeaume se dit conscient qu'il lance le bal alors qu'aucune autre grande ville de la province n'a ainsi procédé de la sorte depuis le début de la propagation de la COVID-19.

«Ce sont des mesures drastiques, mais je veux vous dire que comme maire de Québec, et nous comme administration, on ne pouvait pas continuer à payer et garder à notre emploi des gens pour lesquels on n'avait pas de travail à donner. 2000 personnes c'est beaucoup de monde... Ce sont des gens qui étaient employés à la ville soit pour quelques heures et d'autres à temps plein.»

20% de l'achalandage au RTC

Le service de transport en commun est maintenu à la demande du gouvernement du Québec qui le considère comme étant un service essentiel.

À Québec, 90% du service est maintenu depuis le début de la crise, sauf que bon nombre des autobus sont vides.

Questionné sur la situation, le président du RTC a indiqué que les sociétés de transport examinaient conjointement la possibilité de réduire le service et ainsi réduire les coûts.

Rémy Normand ne savait pas si une telle réduction de service engendrera d'autres mises à pied.

Il a toutefois fait valoir qu'il y avait là certains enjeux au niveau des conventions collectives.

Retard pour le tramway?

S'il assure que le bureau de projet du Réseau structurant de transport en commun fonctionne à 100% grâce au télétravail, le maire Labeaume ne peut pas être aussi affirmatif quand il est question de savoir si la crise actuelle aura un impact sur l'échéancier.

«Au bureau de projet, tout le monde a de l'ouvrage jusqu'aux oreilles, alors tout le monde travail.»

«Il va falloir voir comment va aller l'économie», a-t-il poursuivi avant de dire qu'il n'allait pas avoir de réponse prochainement à savoir s'il y aura des retards.

Parcs ouverts

Si certaines municipalités voisines ont décidé de fermer leurs parcs, ce n'est pas le cas à Québec où ils demeureront ouverts jusqu'à nouvel ordre.

Le maire a cependant indiqué que des affiches allaient être installées pour indiquer clairement qu'il faut y observer les règles de distanciation sociale, et ce malgré l'absence de surveillants.

Toutes les consultations publiques et séances d'informations ont également toutes été reportées après le 1er mai prochain.

En direct de 19:00 à 22:00
2270
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.