• Accueil
  • Du retard dans la déconstruction
Colisée

Du retard dans la déconstruction

Du retard dans la déconstruction
Colisée de Québec
Archives Cogeco Nouvelles

Le vieux Colisée de Québec restera dans le décor plus longtemps que prévu.

L'administration Labeaume souhaitait que le bâtiment construit en 1949 disparaisse d'ici la fin 2020.

Ce qui ne sera visiblement pas le cas, alors que les travaux, dont la durée estimée était de six mois, ne sont pas encore débutés.

Questionné par le FM93, le porte-parole de la Ville, David O'Brien, a répondu de façon succincte qu'il n'y aura aucun commentaire pour le moment, et qu'une analyse est toujours en cours.

La Ville refuse donc d'expliquer pourquoi la déconstruction du Colisée tarde de la sorte.

Après vérification, l'appel d'offres pour les travaux déconstruction n'a toujours pas été lancé.

Un contrat de 865 000$ a été octroyé en février dernier à une firme de Québec pour planifier les travaux de déconstruction.

Bien que l'un des deux soumissionnaires avait averti la Ville qu'il serait irréaliste de respecter l'échéancier, la Ville affirmait maintenir le cap.

Ce soumissionnaire avait également évoqué des travaux plus complexes que prévu, ce qui pourrait avoir un impact à la hausse sur les coûts des travaux évalués à 8M$.

Aux dernières nouvelles, il en coûtait 120 000$ par an aux contribuables de Québec en coûts d'entretien du Colisée, qui est en dormance depuis le transfert des activités dans le Centre Vidéotron en 2015.

 

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Dupont le matin
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.