• Accueil
  • Martin Prud'homme aurait commis une faute déontologique grave

Martin Prud'homme aurait commis une faute déontologique grave

Martin Prud'homme aurait commis une faute déontologique gravePHOTO ARCHIVES SPVM

Un rapport d'un comité d’experts conclut que le directeur de la Sûreté du Québec, Martin Prud’homme, relevé provisoirement de ses fonctions depuis mars 2019, a commis une faute déontologique suffisamment grave pour être destitué.


Selon la Presse, Québec doit dévoiler ce rapport aujourd'hui.


En entrevue au quotidien, M. Prud'homme a mentionné notamment qu'il est déçu du gouvernement et qu'il est difficile d'avoir confiance envers les institutions. 


Le quotidien rappelle que les allégations criminelles ont été formulées par les enquêteurs du Bureau des enquêtes indépendantes sur les fuites à l'UPAC et sur la façon dont l'UPAC a dirigé l'enquête qui a mené à l’arrestation de Guy Ouellette en octobre 2017.

En direct de 05:00 à 06:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.