• Accueil
  • Design du tramway | «Tu ne veux pas faire l'erreur historique» -Régis Labeaume

Design du tramway | «Tu ne veux pas faire l'erreur historique» -Régis Labeaume

Design du tramway | «Tu ne veux pas faire l'erreur historique» -Régis LabeaumeVille de Québec

«Unique, moderne, élégant, attrayant, et intemporel» sont autaut de qualificatifs utilisés par le maire de Québec lors du dévoilement le design préliminaire du tramway de Québec.

Le choix des couleurs du maire Labeaume et du bureau de projet du Réseau structurant de transport en commun s'est arrêté sur le gris avec des accents de bleu.

Les voitures de tramway seront très fenêtrées de façon à accoître la luminosité à l'intérieur et pour refléter le patrimoine bâti sur les vitres.

Unicité du design ne devrait pas influencer de manière significative les coûts de l'équipement roulant, selon ce qui nous a été dit, puisqu'il ne serait pas hors norme d'avoir un design unique pour ce genre de projet.

Régis Labeaume a donné ses premières impressions de ce design en affirmant qu'il se voulait sobre et simple à l'image des gens de Québec.

«À la Ville de Québec, je ne suis pas représentatif de ça, on aime les choses fines, sobres, élégantes, respectueuses du patrimoine, qui ne l'emporte pas sur le patrimoine. Qui laisse la place au patrimoine, à la beauté de la Ville. [...] Il faut que ça traverse les décennies. Comme dirait l'autre, y'a pas trop de place à être trop audacieux. Moi, je devrais vivre encore quelques années et s'il fallait que je voyais le tramway avec quelque chose qui est plus surprenant sur les rails, je serais un peu déçu. On appellerait ça une erreur historique. Alors c'est toujours un peu la hantise quand vous êtes maire d'une ville comme Québec. Tu ne veux pas faire l'erreur historique.» 

«Ça fait très longtemps que les gens veulent voir le véhicule...»

Bien qu'il puisse sembler paradoxal de dévoiler le design du tramway avant d'avoir eu le feu vert du gouvernement, le maire Labeaume se défend en affirmant que ça lui était demandé.

Il dit aussi vouloir montrer à la population que le projet est «concret» et leur permettre de le visualiser. 

Questionné à savoir s'il s'agissait là d'une façon de mettre de la pression sur le gouvernement Legault, le maire a simplement répondu qu'il laissait les journalistes faire l'interprétation.

«On a des agendas, on suit notre plan... Nous autres on a pas arrêté. Nous autres, on est prêt, c'est d'autres qui ne sont pas prêts!»

2,7G$ en projets immobiliers

Régis Labeaume estime qu'au bas mot l'implantation d'un tramway générera des investissements privés de l'ordre de 2,7G$.

Une somme qui totalise selon ses dires l'ensemble des projets immobiliers dans un rayon de 800 mètres du tracé.

Avec les 3,3G$ d'argent public, il fait valoir que le Réseau structurant de transport en commun permettra d'injecter au total 6G$ dans l'économie de Québec.

Il a décoché une autre flèche au gouvernement Legault en souhaitant obtenir avant les Fêtes du décret ministériel pour lancer les appels d'offres.

«Je présume que beaucoup de projets sont en attente d'une décision... Il n'y a aucun doute!»

En direct de 05:00 à 06:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.