• Accueil
  • Armes de poing | «C'est ridicule de penser de même!»

Armes de poing | «C'est ridicule de penser de même!»

Armes de poing | «C'est ridicule de penser de même!»GETTY IMAGES/MOMENT/SEAN GLADWELL

Laisser dans la cour des municipalités le soin de légiférer sur les armes de poing, comme souhaite le faire Ottawa, est «ridicule» de l'avis du maire Québec.

Régis Labeaume appuie donc son homologue de Montréal et de plusieurs autres villes de la province.

Tous s'entendent pour dire que ce n'est pas de la responsabilité des municipalités de légiférer, ce qui risque de créer des disparités sur l'ensemble du territoire québécois.

«Imaginez à Québec si nous légiférions sur les armes à feu, pis que Stoneham, Lac-Beauport, et Lévis ne légifèrent pas. Voyez-vous le ridicule de la situation?»

Aux dires du maire Labeaume, ce n'est pas aux municipalités mais plutôt à Ottawa de s'attaquer à la contrebande.

«La contrebande augmente et on le sait. [...] C'est ridicule de penser de même! Je comprends qu'on veut apaiser l'ouest avec cette suggestion, mais on sait que c'est totalement inapplicable. Ça prend des frontières! Je le répète... Le phénomène de la contrebande c'est très très grave.»

Bonsoir les sportifs
En direct de 21:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.