• Accueil
  • Tramway | Labeaume rassuré, Gosselin définitivement contre

Tramway | Labeaume rassuré, Gosselin définitivement contre

Tramway | Labeaume rassuré, Gosselin définitivement contreVille de Québec

Après avoir avancé la semaine dernière qu'il y avait quelque chose qui accrochait avec le gouvernement dans le dossier du tramway, le maire de Québec a laissé entendre qu'il était plus rassuré.

Interpellé sur le moment de l'adoption du décret ministériel permettant de lancer l'appel de propositions, Régis Labeaume a lancé qu'il «se sentait bien», mais qu'il était tenu à la confidentialité.

Le maire Labeaume espérait encore récemment un décret au début du mois d'avril pour lancer l'appel de propositions dès la fin du mois.

Gosselin définitivement contre

Le chef de l'opposition officielle à l'hôtel de ville de Québec fera campagne contre le projet de tramway.

Après avoir récemment ouvert la porte à appuyer un projet de tramway proposé par le gouvernement Legault, Jean-François Gosselin l'a refermé à l'occasion de la séance du conseil municipal.

Il dit être resté discret en attendant de connaître les intentions du gouvernement, mais qu'il est resté sur son appétit alors que plusieurs questions sont toujours en suspens.

Le chef de Québec 21, qui n'a toujours pas dévoilé sa proposition de réseau de transport en commun, a fait savoir que celle-ci écartera l'option du tramway.

Un projet qu'il qualifie de «viable, voulu et visionnaire».

Il s'est réjoui que le contrat pour la réalisation du projet de 3,3G$ ne soit pas signé avant juillet 2022, ce qui permettra aux électeurs de se prononcer.

«Je veux que les citoyens sachent que je m'engage à deux choses d'ici l'élection de novembre prochain... Premièrement, je vous confirme que la population de Québec aura le choix lorsque viendra le temps de voter en novembre prochain parce que nous proposerons aux citoyens une solution différente et sans tramway. Mon deuxième engagement est le suivant... les gens pourront prendre connaissance de notre projet avant l'élection. Nous serons complètement transparents avec les contribuables qui sauront exactement à quoi s'attendre en votant pour Québec 21.»

«Je qualifierais cette politique-là de politique du rotoculteur pathétique. Il bêche dans tous les terreaux possibles quitte à se contredire constamment, mais rien n'a fleuri. [...] S'il a le goût de jouer au saboteur en chef lors de la prochaine élection, il le fera, mais je pense que la population est pas mal plus intelligente que ça.»

Les grands titres
En direct de 04:30 à 05:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.