• Accueil
  • Chauffage au bois | Les poêles non certifiés devront être remplacés d'ici 2026

Chauffage au bois | Les poêles non certifiés devront être remplacés d'ici 2026

Chauffage au bois | Les poêles non certifiés devront être remplacés d'ici 2026Pixabay

S'ils veulent continuer de se chauffer au bois, les citoyens de Québec devront obligatoirement avoir d'ici 2026 un poêle certifié.

Dans le but d'améliorer la qualité de l'air en période hivernale, l'administration Labeaume mise sur un nouveau règlement pour bannir l'utilisation des appareils de chauffage les plus polluants.

Les appareils non certifiés devront donc être remplacés ou servir seulement en cas de pannes de courant prolongées (+ de 3 heures).

Tous les appareils vendus depuis 2009 sont certifiés. Ceux achetés avant 1988 ne le sont pas, et ceux installés entre 1988 et 2009 devront faire l'objet d'une vérification.

Pour aider au remplacement des appareils non certifiés, la Ville de Québec met en place un programme d'aide financière totalisant 2,5M$.

Chaque propriétaire pourra donc réclamer jusqu'à 90% des coûts de remplacement jusqu'à concurrence de 1000$.

La Ville estime qu'il y a environ 8000 appareils de chauffage au bois non certifiés sur son territoire, mais le programme prévoit uniquement le remplacement de 2000 d'entre eux d'ici l'entrée en vigueur du règlement en 2026.

Le maire Labeaume n'écarte pas de mettre plus d'argent sur la table en fonction du succès de ce programme.

Les foyers dits «d'ambiance» font l'objet d'une exception.

Les récalcitrants s'exposeront à des amendes variant de 300 à 1000$.

Pas de chauffage au bois en période de smog

La Ville interdira à compter de septembre prochain la combustion de bois pendant les épisodes de smog.

Cette interdiction s'appliquera aussi à l'utilisation des foyers d'ambiance.

En moyenne, la Ville de Québec connaît une quinzaine de journées de smog.

Foyers extérieurs | Pas de réglementation «ferme» cet été

L'administration Labeaume a préféré attendre avant de faire connaître sa réglementation sur l'utilisation de foyers extérieurs.

L'élue responsable de l'Environnement, Suzanne Verreault, a fait savoir que les travaux se font en parallèle et que cet autre règlement sera annoncé dans un second temps.

Elle a toutefois fait savoir qu'il n'y aura pas de «réglementation ferme dès cet été», mais qu'une grande campagne de sensibilisation est à prévoir.

 

Bonsoir les sportifs
En direct de 21:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.