• Accueil
  • «Moins de bureaucratie, plus de garderies»
37 000 nouvelles places en services de garde d’ici 2025

«Moins de bureaucratie, plus de garderies»

«Moins de bureaucratie, plus de garderies»
PC

Pour tenir sa promesse électorale de compléter le réseau de services de garde, le gouvernement Legault investira trois milliards de dollars, afin de créer 37 000 places d’ici mars 2025.

C’est ce qu’ont annoncé le premier ministre François Legault et le ministre de la Famille Mathieu Lacombe, jeudi matin, alors qu’un projet de loi a été déposé à l’Assemblée nationale.

Le ministre de la Famille était au micro de Bernard Drainville, jeudi après-midi. 

«C'est l'ambition qu'on a et les familles du Québec attendent ça de nous. On s'engage à compléter le réseau qui a été lancé par madame Marois et M. Bouchard en 1997. On va finir ce travail parce qu'un quart de siècle plus tard, il n'est toujours pas terminé»

«Avant même la majoration du crédit d'impôt, on parle de 950 millions de dollars récurrents, à chaque année, qu'on investit dans le réseau depuis le début du mandat et avec l'annonce d'aujourd'hui. Et on coupe dans la paperasse et la bureaucratie. Moins de bureaucratie, plus de garderies»

Pénurie de personnel qualifié

Le défi sera de taille puisque plusieurs garderies en milieu familial ont fermé durant la pandémie et une pénurie de personnel est également observée. 

Selon les données de Québec, il manque 17 800 travailleuses dans les services de garde, dont 14 000 éducatrices qualifiées.

Le gouvernement Legault compte sur la bonification des salaires des éducatrices pour recruter le personnel manquant. 

«On a rehaussé le salaire des éducatrices avant même la fin des négociations. On veut envoyer un message. On aura besoin plus de près de 18 000 éducatrices pour réaliser ce plan. On investit de l'argent: 250 millions de dollars pour des mesures de main-d'œuvre dans ce plan, en plus de tout l'argent qui sera lié aux bonifications salariales. C'est du sérieux!  

«C'est dans la loi, pour la première fois, un gouvernement s'oblige à développer les places que les parents ont besoin»

L'effet Normandeau
En direct de 10:00 à 12:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.