• Accueil
  • «On voit un recul significatif du français au Québec» -Simon Jolin-Barrette
Réforme de la loi 96

«On voit un recul significatif du français au Québec» -Simon Jolin-Barrette

«On voit un recul significatif du français au Québec» -Simon Jolin-Barrette
Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice et ministre responsable de la Langue française
Photo: Jacques Boissinot / La Presse canadienne

Le projet de loi 96, proposant une importante réforme de la loi 101, ne fait clairement pas l’unanimité. La Coalition avenir Québec, de même que Québec Solidaire voteront en faveur du projet, malgré certaines réserves de la part des solidaires; tandis que le Parti Québécois et le Parti libéral du Québec ont annoncé qu'ils voteront contre le projet de loi.

En entretien avec Bernard Drainville, le ministre de la Justice et ministre responsable de la langue française, Simon Jolin-Barrette, rappelle que les droits fondamentaux seront dorénavant exécutoires grâce au projet de loi et que le français sera maintenant davantage la langue d'usage dans le marché du travail et auprès des commerçants.

«C'est un projet de loi très costaud, qui touche plusieurs secteurs de la société. [...] Les différentes études démontrent une baisse significative de l'utilisation du français au Québec. Plusieurs candidats francophones n'arrivent tout simplement pas à se trouver du travail sur l'île de Montréal.»

Selon le ministre Jolin-Barrette, le français sera toujours fragilisé par la prédominance de l'anglais en Amérique du Nord et il va de soi que la loi 101 soit bonifiée afin de s'assurer que la langue française demeure le coeur identitaire du Québec.

Rappelons que le vote à l'Assemblée nationale aura lieu mardi après-midi, vers 15h, après la période de questions.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les gros #1
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.