• Accueil
  • Automobile
  • La promesse du troisième lien considérée livrée, sans pelletée de terre
La CAQ vante son bilan dans la Capitale-Nationale

La promesse du troisième lien considérée livrée, sans pelletée de terre

La promesse du troisième lien considérée livrée, sans pelletée de terre
Photo : FM93

La CAQ estime avoir livré la marchandise dans la Capitale-Nationale au terme de son premier mandat de quatre ans durant lequel le parti aura représenté 9 des 11 circonscriptions.

Le gouvernement Legault affirme pouvoir cocher 15 de ses 18 promesses de 2018, dont son engagement phare qui était d'amorcer la construction du tunnel Québec-Lévis.

La vice-première ministre Geneviève Guilbault argue que les travaux d'élargissement de l'autoroute 20 entre le pont Pierre-Laporte et la sortie de la route du Président-Kennedy prévus cette année sont liés à la future embouchure du troisième lien et prouvent que le projet est bel bien sur le point de démarrer.

La députée de Louis-Hébert refuse toutefois de dire si une pelletée de terre symbolique pour ce chantier de 6,5 milliards de dollars aura lieu d'ici à l'élection en octobre.

« Je n'ai rien d'autre à ajouter que ces travaux-là vont avoir lieu, avec où sans conférence de presse. L'important, c'est que les travaux vont avoir lieu et qu'on aura effectivement un début concret de travaux pour le futur tunnel Québec-Lévis. »

Chose certaine, le troisième lien ne fera pas partie des engagements formels de la CAQ lors de la prochaine élection puisque le projet est considéré comme étant bien amorcé.

« Ce serait bizarre de refaire campagne sur le troisième lien dans la mesure où on l'a annoncé, qu'on l'a chiffré et que le projet est déjà en cours. Mais ça va faire partie de la campagne, c'est sûr, on l'assume pleinement comme le Réseau express de la Capitale. »

Parmi ses réalisations, la CAQ souligne l'annonce du Réseau express de la Capitale qui inclut le tunnel, le tramway et des dizaines de kilomètres de voies réservées (10G$), l'achat des terres de Soeurs de la Charité (50M$), la future zone d’innovation Innovitam dans l’Est de la ville de Québec (50M$) et le renouvelement sur trois ans du Fonds de la région de la Capitale-Nationale (75M$).

« Se péter les bretelles »

Québec Solidaire, qui a représenté les deux seules circonscriptions de la Capitale-Nationale non-caquistes (Taschereau et Jean-Lesage), n'a pas la même lecture des effets des quatre dernières années de pouvoir de la CAQ pour la région.

Le candidat dans Taschereau, Étienne Grandmont, reproche notamment au gouvernement de manquer de vision l'accusant au passage d'avoir « torpillé » le projet de tramway avant de trouver un terrain d'entente avec l'ancienne administration Labeaume.

Il dénonce aussi la hausse de la norme sur le nickel pourfendue par la Ville de Québec et les directions régionales de santé publiques.

« La CAQ n’a pas de quoi se péter les bretelles avec son piètre bilan pour Québec. Depuis quatre ans, ce gouvernement n’a rien proposé aux gens de Québec à part une autoroute à six voies sous notre fleuve et plus de nickel dans l’air qu’on respire. »

La vice-première ministre assure par ailleurs que les relations entre le gouvernement et le maire de Québec Bruno Marchand ne se sont pas refroidies, en dépit du bras de fer sur la rue partagée pour l'insertion du tramway sur le boulevard René-Lévesque ou la norme du nickel. 

Geneviève Guilbault soutient qu'il ne faut pas se laisser distraire par les « joutes périphériques » alors que les deux administrations sont sur la même longueur d'ondes en matière de développement économique, de bons emplois, de qualité de vie et sur la tenue de grands événements comme les Mosaïcultures.

La prochaine campagne électorale provinciale sera déclenchée au courant de l'été alors que les Québécois seront appelés à voter le 3 octobre.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les gros #1
En ondes jusqu’à 18:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.