• Accueil
  • Le Canada refuse des demandes d'asile pour des femmes souhaitant protéger leurs filles de l'excision

Le Canada refuse des demandes d'asile pour des femmes souhaitant protéger leurs filles de l'excision

Le Canada refuse des demandes d'asile pour des femmes souhaitant protéger leurs filles de l'excision

Des femmes, qui espèrent rester au Canada pour éviter que leurs filles ne soient excisées dans leur pays d’origine, se voient refuser des demandes d’asile, selon le Journal de Montréal.


Selon ce que nous apprend le journal, la situation est dénoncée par plusieurs chercheurs qui affirment, notamment, que les avis d’experts médicaux sont ignorés dans de tels dossiers.


En entrevue au quotidien, la professeure à l’UQAM et directrice de l'Institut de recherche et d’études féministes, Rachel Chagnon, a comptabilisé 318 décisions depuis 1982 par la Commission de l’immigration et du statut de réfugié, des instances d’appel et de la cour fédérale.


Près de 70 % de ces demandes ont été refusées. Ces dossiers comportaient souvent des documents médicaux faisant état du traumatisme des mères qui ont vécu cette mutilation génitale.

En direct de 19:00 à 21:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.