12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link
  • Accueil
  • Géolocaliser les gens pour suivre la COVID-19?

Géolocaliser les gens pour suivre la COVID-19?

Géolocaliser les gens pour suivre la COVID-19?Getty Images/Moment/d3sign

Selon un reportage exclusif de Sabrina Rivet, une entreprise montréalaise estime qu’il est possible d’utiliser des données de géolocalisation, afin de contrer le coronavirus.

Alors que de nombreux snowbirds reviennent du Sud et qu’ils doivent obligatoirement se placer en quarantaine pour une période de 14 jours à la maison, comment s’assurer qu’ils vont suivre à la lettre les consignes gouvernementales?

Selon la start-up montréalaise, Drako Media, qui a vu le jour il y a trois ans, il est possible de le faire en utilisant des données de géolocalisation et en répertoriant les déplacements des gens grâce à leur téléphone cellulaire.

L’entreprise veut d’ailleurs rendre disponible sa très grande base de données de géolocalisation aux différents paliers de gouvernement pour les aider à contrer la COVID-19 tout à fait gratuitement.  

D’ailleurs, en France et en Italie, on utilise déjà ce même procédé dans la bataille contre le coronavirus.

 

«Si on a une augmentation des déplacements, donc, nous on pense qu’il y a une corrélation entre plus de déplacements et plus de risque de contagion. Poussé à l’extrême, s’il n’y avait personne dans les rues, il n’y aurait pas de risque de contagion»  

Est-ce éthique?

«Mais ça pose des questions relativement à la vie privée. On sait que pour les Chinois, ce n’est pas un enjeu! Ils suivent leurs citoyens et ils sont capables de les classifier»

«Ce qu’on nous dit c’est que les informations obtenues par cette entreprise sont anonymes. Elle ne retient que les points de connexion»

(D'après le reportage de Sabrina Rivet, Cogeco Nouvelles)

En direct de 06:00 à 10:00
1149
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.