12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link
  • Accueil
  • COVID-19 | Québec ordonne l'incinération des dépouilles

COVID-19 | Québec ordonne l'incinération des dépouilles

COVID-19 | Québec ordonne l'incinération des dépouilles

Les centres funéraires de la province ont ordre d'incinérer systématiquement les victimes de la COVID-19.

Une directive qu'ils se doivent d'appliquer à la lettre sauf dans quelques circonstances.

Avec 31 décès dans la province, les centres funéraires sont bien loin d'être débordés, une situation qui pourrait évoluer très rapidement.

Des balises bien claires ont donc été imposée par Québec afin de disposer des corps des victimes du coronavirus.

«Ici au Québec, on nous a effectivement demandé de ne pas procéder aux thanatopraxies des dépouilles. C'est-à-dire qu'on doit incinérer ses dépouilles le plus rapidement possible avec le moins possible de manipulations.»

Certaines exceptions peuvent cependant été permises...

«Des fois ça vient aussi vraiment à l'encontre de certaines pratiques d'autres cultures. Donc évidemment, ils nous ont permis de pouvoir aussi enterrer certains de ces corps-là, sans toutefois qu'il y ait aucun embaumement qui soit fait, et on doit utiliser des cercueils spécifiques afin d'éviter qu'il y ait propagation. Donc on parle ici de cercueils hermétiques.»

Cette directive s'applique uniquement aux dépouilles infectées par la COVID-19.

L'embaumement peut tout de même se faire sur les autres dépouilles, mais les corps ne peuvent pas être exposés à cercueil ouvert au-delà de 30 jours après le décès.

La très grande majorité des centres funéraires ont suspendu les cérémonies au moins jusqu'au 13 avril. Une suspension qui pourrait se prolonger plus longtemps selon l'évolution de la situation.

Outre cette directive, Mme Garneau nous a confié que le plus difficile pour les proches ce sont les restrictions d'accès aux hôpitaux et maisons de soins palliatifs.

Ce qui les prive des derniers moments avec les mourants.

 

En direct de à
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.