• Accueil
  • Plus de 200 000 cas aux États-Unis

Plus de 200 000 cas aux États-Unis

Plus de 200 000 cas aux États-UnisTimes Square presque désert à New York (Getty Images)
COVID-19: le point sur ce qui se passe à l'international.

9:25

Les États-Unis connaissent une hausse fulgurante de personnes infectées depuis 10 jours et la tendance s'est encore accentuée mercredi.

En fait, lorsque l’on regarde la colonne des cas actifs de coronavirus par pays, les États-Unis sont seuls devant au premier rang avec 187 000.

Ce total est presque équivalent à la combinaison des cas actifs de l’Italie, au deuxième rang (80 500), de l’Espagne, au troisième rang (70 400) et de la France, au sixième rang (39 000). Ces trois pays regroupent environ 190 000 cas actifs.

Les États-Unis sont aussi devenus mercredi le premier pays ayant atteint le plateau des 200 000 cas totaux; aucun autre pays au monde n'en compte plus de 110 000.

Autre fait inquiétant, le pourcentage de décès augmente aussi aux États-Unis, en date d’aujourd’hui, plus de 2% des patients ayant contracté le virus au pays de l’Oncle Sam en décèdent.

Les choses ne s’améliorent pas pour les Italiens, eux qui ont encore enregistré plus de 700 décès mercredi. Certains autres pays connaissent aussi des augmentations au niveau des pertes de vie, on parle entre autres de la France et de l’Angleterre qui ont toutes deux touché le plateau des 500 morts lors des 24 dernières heures.

Confinement obligatoire en Floride

Le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis, a annoncé mercredi le confinement des 21 millions d’habitants dans le but de ralentir la propagation du coronavirus.

DeSantis, républicain et pro-Trump, était critiqué depuis plusieurs jours pour son laxisme dans la gestion de la pandémie.

En direct de 10:00 à 14:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.