• Accueil
  • Front commun à l'Assemblée nationale | Les partis demandent le respect des consignes sanitaires pendant les Fêtes

Front commun à l'Assemblée nationale | Les partis demandent le respect des consignes sanitaires pendant les Fêtes

Front commun à l'Assemblée nationale | Les partis demandent le respect des consignes sanitaires pendant les FêtesPC/Paul Chiasson
Dominique Anglade, François Legault, Manon Massé et - dans la réflexion du plexiglas - Paul St-Pierre-Plamondon
Conférence de presse du gouvernement et des partis de l'opposition

5:17

Conférence de presse du gouvernement et des partis de l'opposition

Any Guillemette, journaliste Cogeco Nouvelles

Détails

Avec Marie-Claude Lavallée Dans Le Québec maintenant

Point de presse du gouvernement du Québec: un message d'unité de la classe politique.

27:34

À l’approche de Noël, le premier ministre François Legault et les trois autres chefs de partis à l’Assemblée nationale ont tenu un point de presse conjoint afin de rappeler à quel point la situation touchant la pandémie est grave au Québec. 

En évoquant une trêve du temps des Fêtes, le premier ministre caquiste a remercié ses collègues Dominique Anglade (PLQ), Manon Massé (QS) et Paul St-Pierre Plamondon (PQ) en soulignant à quel point «c’est important qu’on soit ensemble, qu’on soit unis pour, carrément, sauver notre réseau de la santé.»

En notant que le Québec a établi un record quotidien de 2 183 cas, François Legault dit s’inquiéter du nombre d’hospitalisations (1055) et des quelque 7000 travailleurs et travailleuses de la santé qui sont en congé de maladie. Et pour aider ces derniers, il importe de respecter les consignes sanitaires.

Les restaurants sont fermés, les écoles sont fermées et les commerces non essentiels le seront dès vendredi, mais le gouvernement ne contrôle pas ce qui se passe dans les maisons.

«Je veux être bien clair avec les Québécois: ce n’est pas le temps de trouver un truc pour ne pas se faire pogner… C’est le temps d’être responsable. L’idée, c’est d’aider nos infirmières et de ne pas engorger encore plus nos hôpitaux qui sont à la limite. Tout ça, pour éviter de reporter encore plus de chirurgies.»

Le premier ministre a précisé que le Québec avait reçu 4875 doses de vaccin jusqu’ici et qu’on attendait 50 000 doses cette semaine et 29 000 dans deux semaines.

«On parle de pouvoir vacciner 42 000 personnes. C’est très limité, donc, au cours des prochaines semaines, la situation va demeurer critique. C’est pour ça que les quatre chefs de partis sont ici, aujourd’hui, unis, afin de vous demander de respecter les consignes.»

Fatigue palpable

Dominique Anglade a affirmé que dans cette cause, ce n’était pas ce qui distinguait les partis politiques qui était important, «mais bien ce qui nous unit.»

Cette dernière admet que «la fatigue des gens est palpable. Certains sont tannés, en colère, frustrés, mais il ne faut pas laisser ces sentiments prendre le dessus.»

Le chef du Parti québécois, qui a initié la rencontre commune, a noté qu'aul lieu «de choisir le découragement, choissisons l'espoir.»

Les gros #1
En direct de 10:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.