• Accueil
  • Réserver des chambres pour faire la fête | «Des activités qui sont faites pour augmenter la contagion» -Dr François Marquis

Réserver des chambres pour faire la fête | «Des activités qui sont faites pour augmenter la contagion» -Dr François Marquis

Réserver des chambres pour faire la fête | «Des activités qui sont faites pour augmenter la contagion» -Dr François MarquisGetty Images
Facile de réserver à l’hôtel pour faire le party. La réaction du Dr. François Marquis.

11:56

Si l’industrie de la restauration est frappée de plein fouet par la pandémie, il en est de même pour celle de l’hôtellerie en cette période de confinement et de couvre-feu.

Néanmoins, certains hôteliers ferment les yeux et louent des chambres qui permettent à des petits groupes de se rassembler ou de faire la fête, a révélé une enquête du Journal de Montréal.

Au micro de Paul Houde, le docteur François Marquis a donné son opinion sur la question.

« D’abord, je dis merci aux hôteliers qui ont refusé d’entrer dans le stratagème. Il y en a. Et tant mieux », dit-il.

« Pour ceux qui voient l’appât du gain avant tout et qui se justifient en disant : «on n’est pas là pour jouer la police». Ben, je m’excuse… On a tous un devoir de citoyen, et présentement, tout le monde en arrache.

« La pandémie, ça fait du délestage. Et du délestage, ça fait qu’il y aura des patients qui n’auront pas leur dépistage… Qui n’auront pas leur chirurgie à temps… Qui n’auront pas leur chirurgie oncologique aussi vite qu’ils l’espéraient. Ça, ce sont des impacts quotidiens sur tout le monde. 

« On n’est pas là pour faire la police… Non, mais par contre, quelqu’un qui travaille dans un dépanneur, s’il vend de l’alcool, ou s’il vend du tabac à une mineure, lui, il aurait dû faire la police. Et la SAQ ne peut pas vendre à une mineure non plus. Il faut qu’ils fassent la police. Ce n’est pas correct ». 

« Si on décide de faire un attroupement parce qu’on a loué cinq chambres et que tout le monde se retrouve dans la même chambre, on a plusieurs personnes dans une chambre où l’aération n’a jamais été prévue ni pour des pandémies, ni pour recevoir 15 personnes. Et là, vous venez de vous fabriquer des nids d’éclosions.

« Non seulement c’est contre l’effort collectif, c’est contre l’esprit du confinement et du couvre-feu, mais en plus, vous créez des activités qui sont faites pour augmenter la contagion. C’est doublement contreproductif pour tous nos concitoyens et nos concitoyennes. »

Les gros #1
En direct de 10:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.