• Accueil
  • De l'espoir pour les brunchs de Pâques en petit groupe

De l'espoir pour les brunchs de Pâques en petit groupe

De l'espoir pour les brunchs de Pâques en petit groupe
GETTY IMAGES / STONE / THOMAS BARWICK

Le Directeur national de la santé publique n'écarte pas de permettre des repas entre deux bulles familiales à Pâques, mais oubliez les «gros party».

En entrevue au micro de Jérôme Landry et Jonathan Trudeau sur le réseau Cogeco, le Dr Horacio Arruda a entrouvert la porte à cette éventualité...

«Ça va dépendre dans quelle zone vous allez être. Ça va dépendre de l'évolution. Oui, peut-être que ça pourrait être possible par exemple d'avoir deux familles de deux résidences à être ensemble. C'est le genre de chose que l'on évalue progressivement. C'est sûr qu'on va vouloir éviter ce que l'on appelle les gros party avec plusieurs familles.»

«On parle de chose dans le temps, je ne suis pas en train de vous dire que c'est ça qui va se passer. Ça pourrait commencer dans le jaune, éventuellement ça dans l'orange, et puis pourquoi pas après ça dans un nouveau rouge quand la vaccination sera assez avancée dans la population. On va avoir démontré qu'on est en contrôle des variants.»

L'arrivée du printemps et des températures plus clémentes pourraient aussi permettre des activités à l'extérieure réunissant plus d'une bulle comme l'été dernier.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Que Québec se lève
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.