• Accueil
  • Aînés en résidence | Les impacts du personnel qui refuse de se faire vacciner

Aînés en résidence | Les impacts du personnel qui refuse de se faire vacciner

Aînés en résidence | Les impacts du personnel qui refuse de se faire vaccinerGetty Images
L’effet domino d’un vaccin refusé.

7:53

L’effet domino d’un vaccin refusé.

Retour sur la chronique de Mylène Moisan. Elle est avec nous.

Détails

Avec Bernard Drainville Dans Drainville PM

Dans les CHSLD et les résidences pour personnes âgées, il y a encore du personnel qui refuse d’être vacciné et qui continue de soigner des personnes vulnérables. 

Dans un texte intitulé «L’effet domino d’un vaccin refusé», la journaliste du Soleil, Mylène Moisan, illustre bien les conséquences de cette pratique.  

Elle raconte que dans une résidence de 200 aînés, certains d’entre eux sont cloitrés à leur chambre pendant 14 jours chaque fois qu’une nouvelle éclosion de coronavirus se déclare parce qu’une préposée aux bénéficiaire ou une autre employée a refusé de se faire vacciner.

Et dans le cas cité, c’est la quatrième éclosion consécutive qui survient.  

«À terme, ça va faire 56 jours que les résidents de deux étages sur huit sont complètement confinés à l’intérieur de leur chambre. Ils reçoivent même leur repas du bout des bras du personnel. Dans les trois premiers cas, ce sont des préposés aux bénéficiaires qui ont refusé le vaccin»

«Oui, tu as le droit de ne pas te faire vacciner, tu as cette liberté. Mais quand tu attrapes la maladie, ça fait en sorte que beaucoup de personnes perdent la leur»

Les gros #1
En direct de 10:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.