• Accueil
  • La dérive des médias sociaux | Dany Turcotte en entrevue avec Paul Arcand

La dérive des médias sociaux | Dany Turcotte en entrevue avec Paul Arcand

La dérive des médias sociaux | Dany Turcotte en entrevue avec Paul ArcandPhoto: Presse Canadienne
Dany Turcotte
Retour sur le départ de Dany Turcotte de «Tout le monde en parle».

8:58

Dany Turcotte, humoriste

7:34

Dany Turcotte, humoriste

Après 17 ans à la coanimation de TLMEP, Dany Turcotte a quitté ses fonctions le 18 février, perturbé par la tempête créée par les médias sociaux. Hier soir, il était présent à l'émission TLMEP mais, cette fois, à titre d'invité.

Détails

Avec Paul Arcand Dans Puisqu'il faut se lever

Le retour fut très émotif pour Dany Turcotte en tant qu'invité à «Tout le monde en parle», dimanche au Studio 42 à Radio-Canada.

Il y a deux semaines, celui qui fut le «fou du roi» de cette émission déclarait qu'il s'agissait de sa dernière présence après presque 17 ans aux côtés de l'animateur Guy A Lepage. 

«Ça fait bizarre d’être assis de l’autre bord, c’est comme dans un cauchemar, c’est un rêve», disait-il à l'animateur Guy A Lepage.

Après avoir précisé dimanche soir qu'un article du chroniqueur de La Presse, Hugo Dumas aurait été la goutte de trop dans le vase de haine qu'il aurait eu à gober encore une fois, Dany Turcotte a renchéri sur la «puissance destructrice» des médias sociaux au micro de Paul Arcand, lundi matin.

« Quand on a commencé Tout le monde en parle il y a 16 ans, il n'y en avait même pas (de médias sociaux), il n'y avait pas de Facebook, il y avait rien (...) Twitter est arrivé et là les commentaires étaient directement dans le salon. Je pense qu'il faudrait avoir un cours, dès le primaire, pour les jeunes pour comprendre comment utiliser ça. C'est comme une nouvelle façon de vivre en société, mais c'est sur les médias sociaux. »

« Je suis un peu fragile. Ce n'est quand même pas une décision facile à prendre (...) Mais je suis content d'être ici, c'est une émission que j'aime beaucoup. Je ne suis pas parti parce que je n'aimais pas l'émission. Je suis parti parce que la formule actuelle était plus difficile pour moi. »

« À un moment donné, tu te sens comme un trou de cul. J’étais tanné, je n’étais plus capable d’endurer ça (...) Le mercredi matin, je me lève, j’ouvre mon iPad, je regarde La Presse. Hugo Dumas a écrit un article sans compassion, assassin, disant que je n’avais pas de jugement. »

Les meilleurs moments de la journée
En direct de 03:00 à 04:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.