nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • Pittsburgh gagne 5-1 contre Philadelphie et prend les devants 2-1 dans la série

Pittsburgh gagne 5-1 contre Philadelphie et prend les devants 2-1 dans la série

Pittsburgh gagne 5-1 contre Philadelphie et prend les devants 2-1 dans la série PHoto: The Associated Press

Sidney Crosby a égalé son sommet en carrière en séries grâce à une récolte d'un but et trois mentions d'aide, Matt Murray a repoussé 26 lancers et les Penguins de Pittsburgh ont facilement vaincu les Flyers de Philadelphie 5-1, dimanche.

L'une des meilleures rivalités de la LNH a produit trois matchs à sens unique depuis le début de la série. Les Penguins avaient blanchi les Flyers 7-0 lors du premier duel et ces derniers s'étaient vengés en gagnant le deuxième affrontement 5-1.

Les Penguins ont pris les devants 2-1 dans la série et la quatrième partie aura lieu mercredi, à Philadelphie.

«Nous avons fait les bons jeux et les gros arrêts quand nous en avions besoin. C'est ce dont tu as besoin à ce temps-ci de l'année», a affirmé Crosby.

C'est d'ailleurs le parcours qu'ont emprunté les Penguins vers leurs deux conquêtes de la coupe Stanley.

Crosby a rapidement réduit au silence les bruyants partisans des Flyers en ouvrant le pointage en faisant le tour du filet, à mi-chemin au premier engagement. Le capitaine des Penguins a amassé 93 points en 63 matchs de saison contre les Flyers et il avait enregistré un tour du chapeau lors de la première partie de cette série.

Les Flyers n'ont pas gagné une série depuis 2012 et ils ont sorti tout l'attirail pour leur retour en éliminatoires après un an d'absence. Des partisans ont même mis des photos de Crosby dans les urinoirs, mais ils ont vraisemblablement été plus précis que quiconque dans l'uniforme de leurs favoris.

«Ce n'est pas le premier aréna où ça se produit, a mentionné Crosby, tout sourire. Je me demande bien s'ils ont volé l'idée à d'autres partisans.»

Crosby a inscrit son quatrième but de la série, au premier vingt, alors que Derick Brassard, Evgeni Malkin, Brian Dumoulin et Justin Schultz ont aussi enfilé l'aiguille pour les Penguins.

«Après le troisième but, j'aurais dû demander un temps d'arrêt, a déclaré l'entraîneur-chef des Flyers, Dave Hakstol. Ç'aurait été une bonne chose de stopper leur momentum.»

Le gardien des Flyers Brian Elliott, qui avait été chassé du premier match, a connu un autre départ difficile, cédant cinq fois devant 26 tirs.

«Les joueurs se promenaient dans l'enclave», a exprimé Elliott, encore surpris de voir la facilité avec laquelle les joueurs des Penguins s'approchaient de son filet.

Travis Sanheim a été l'unique buteur des Flyers.

Les choses se sont détériorées en deuxième période. Brassard a touché la cible en avantage numérique, à 2:48, et exactement quatre minutes plus tard, Malkin a lui aussi profité d'une supériorité numérique pour faire bouger les cordages.

Dès la mise au jeu suivante, Dumoulin a accepté une passe du revers de Crosby pour tromper la vigilance d'Elliott entre ses jambières.

«Ce n'est pas du tout le moment de paniquer», a fait conclu le capitaine des Flyers, Claude Giroux.

En direct de 14:00 à 18:00
1354
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.