Fernando Torres dans la mire de l'Impact

Fernando Torres dans la mire de l'ImpactPhoto: The Associated Press

«De source très bien informée: l’Impact est dans la course pour obtenir les services de Fernando Torres. Des pourparlers sont actuellement en cours entre le club montréalais et l’entourage du joueur.»

Voilà ce qu'indiquait ce matin l'analyste aux matchs de l'Impact au 98,5 FM, Arcadio Marcuzzi.

Après d'autres vérifications, le 98,5 Sports a appris que le vice-président, relations internationales et développement technique, Nick De Santis, est en Espagne depuis vendredi dernier, donnant du poids à la nouvelle.

Surnommé El Niño, «le gamin» en espagnol, Fernando Torres est un attaquant de l'Atlético de Madrid. Il est âgé de 34 ans.

Il s’agit du deuxième séjour du joueur espagnol avec l’Atlético. Il a aussi porté l'uniforme de l'AC Milan après son séjour en  première ligue anglaise à  Liverpool et  Chelsea.

Détails à suivre...

L'Impact est heureux de retrouver le stade Saputo, ou même de le découvrir

Les deux dernières semaines n'ont pas été faciles pour l'Impact, mais la formation montréalaise peut se réconforter en se disant qu'elle ne jouera plus deux matchs d'affilée à l'étranger d'ici la fin de la campagne en MLS.

Après un premier mois honnête malgré un contexte difficile, l'Impact (2-4-0) a encaissé deux revers à l'étranger par un score combiné de 7-1 depuis le début d'avril. Mais voilà que le Bleu-blanc-noir disputera enfin un premier match dans son domicile permanent, quand il accueillera Laurent Ciman et le Los Angeles FC (3-2-0) au stade Saputo, samedi.

«Oui, c'est assez bizarre de jouer autant à l'extérieur comme ça, a dit le défenseur de l'Impact Rudy Camacho, plus tôt cette semaine, en revenant sur le fait que l'Impact ait disputé cinq de ses six premières rencontres en terre hostile. Tout le monde a hâte de jouer dans notre stade, de voir les supporters. Ça va galvaniser tout le monde, du moins je l'espère.»

Environ la moitié du XI partant de l'Impact pourrait être composée de joueurs qui n'étaient pas avec l'équipe la saison dernière. Quelques-uns ont enfin rencontré les partisans le 17 mars lors d'une victoire de 1-0 contre le Toronto FC au Stade olympique. Les nouveaux joueurs du Bleu-blanc-noir auront toutefois enfin leur vrai baptême montréalais au stade Saputo.

«Je n'ai même pas encore vu le stade, racontait le milieu de terrain Ken Krolicki en début de semaine. J'ai entendu de bonnes choses, et j'ai hâte de vivre ça.

Si l'Impact est toujours à la recherche d'une certaine constance et d'une cohésion en raison des nombreux changements à sa formation au cours de l'hiver, le ciment semble avoir pris plus rapidement du côté du Los Angeles FC.

L'équipe d'expansion connaît de bons débuts même si elle n'a pas encore joué devant ses partisans. Elle a marqué 11 buts en cinq rencontres, dont quatre chacun par les joueurs désignés Diego Rossi et Carlos Vela. Leurs deux défaites se résument à une déroute complète contre le redoutable Atlanta United et une remontée du Galaxy de Los Angeles menée par Zlatan Ibrahimovic.

Les yeux seront toutefois tournés vers la défensive du LAFC, menée par le «Général» Ciman, le capitaine de la formation. Ciman a été échangé à l'équipe d'expansion en décembre en retour de Raheem Edwards et Jukka Raitala, un geste qui n'a pas plu à de nombreux partisans.

 

Trudeau-Landry
En direct de 10:00 à 14:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.