12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Émus, Martin Brodeur et Martin St-Louis rejoignent le Temple de la renommée (vidéos)

Émus, Martin Brodeur et Martin St-Louis rejoignent le Temple de la renommée (vidéos)

Émus, Martin Brodeur et Martin St-Louis rejoignent le Temple de la renommée (vidéos)
Martin St. Louis, Gary bettman et Martin Brodeur

TORONTO - Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, le meneur de l'histoire pour les victoires et les blanchissages, Martin Brodeur, le tenace Martin St-Louis, le pionnier Willie O'Ree, la vedette canadienne Jayne Hefford et l'ancienne gloire russe Alexander Yakushev ont été intronisés au Temple de la renommée  du hockey, lundi soir.

Bettman et O'Ree, le premier Noir à avoir joué dans la LNH, ont été intronisés en tant que bâtisseurs alors que Brodeur, St-Louis, Hefford et Yakushev ont été admis en raison de leur prodigieuse carrière de joueur.

La LNH est passée de 24 à 31 équipes pendant le règne de 25 ans de Bettman en tant que commissaire. Les revenus annuels ont gonflé jusqu'à près de cinq milliards $ US.

Trios fois champion de la coupe Stanley et quatre fois récipiendaire du trophée Vézina avec les Devils du New Jersey, Brodeur a signé 691 victoires et 125 blanchissages en 20 saisons.

«C'est une journée très spéciale pour moi, a affirmé Brodeur. Je suis honoré.» 

St-Louis n'a jamais été repêché, mais il a tout de même gagné le trophée Hart à une reprise et il a terminé au sommet des pointeurs de la LNH à deux occasions avec le Lightning de Tampa Bay. Il a aussi mis la main sur la coupe Stanley, au terme de la saison 2003-04.

«Pour tous les jeunes qui écoutent, suivez vos rêves, a déclaré St-Louis. Croyez en vous. Lorsqu'une porte semble se refermer, trouvez une fenêtre et trouvez une façon d'entrer. La raison pour laquelle certaines personnes n'atteignent pas leur plein potentiel est qu'elles abandonnent trop vite.» 

O'Ree est devenu le premier joueur noir de la LNH lorsqu'il a été rappelé des Bruins de Boston, le 18 janvier 1958. Maintenant âgé de 83 ans, l'ancien attaquant n'a disputé que 45 matchs dans le circuit, mais il y est revenu en tant qu'ambassadeur, en 1996.

«Tout ce que je voulais être c'était un joueur de hockey, a dit O'Ree. Je n'avais besoin que d'une occasion.»

Avec le Canada Hefford a gagné quatre médailles d'or aux Jeux olympiques et sept Championnats du monde. Devenant la sixième femme à entrer au Temple, Hefford a récolté 291 points, dont 157 buts, en 267 parties pour son pays.

Bettman déjà intronisé

Yakushev a pris part à la Série du siècle de 1972 en tant que joueur de l'Union soviétique. Il a inscrit sept buts pour égaler les Canadiens Phil Esposito et Paul Henderson au sommet des meilleurs buteurs de cet événement. Il a remporté la médaille d'or aux Jeux olympiques de 1972 et 1976 et il a été élu au Temple de la renommée de la Fédération internationale de hockey sur glace en 2003.

«Tout le monde sait que mes apparitions publiques créent une forte réaction, a blagué Bettman pendant son discours. Je me fais huer lorsque je présente la coupe Stanley et même au repêchage. Ma présence au Temple de la renommée devrait effacer toutes les spéculations qu'il s'agit d'un concours de popularité. J'espère que mon intronisation est le reflet d'une contribution collective.»

En direct de 11:00 à 14:00
1796
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.