12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • La femme d'Adonis Stevenson réagit publiquement pour la première fois

La femme d'Adonis Stevenson réagit publiquement pour la première fois

La femme d'Adonis Stevenson réagit publiquement pour la première fois

MONTRÉAL - La femme du boxeur québécois Adonis Stevenson, Simone God, a réagi publiquement pour la première fois depuis que son mari s'est retrouvé sous sédation contrôlée à l'unité des soins intensifs de l'hôpital de l'Enfant-Jésus, à Québec.

«Adonis est un battant et va continuer à se battre comme un champion, a-t-elle écrit sur son compte Twitter. Je vais faire tout ce que je peux pour le soutenir et l’aider à se remettre sur pied le plus tôt possible afin qu’il soit de retour dans notre famille. Merci de le garder dans vos prières.»

 

Stevenson a été conduit à l'hôpital de l'Enfant-Jésus de Québec, spécialisé en neurochirurgie et en traumatismes crâniens, samedi soir, quelques minutes après avoir subi un retentissant K.-O. face à l'Ukrainien Oleksandr Gvozdyk, au Centre Vidéotron de Québec. À son arrivée, il présentait de sérieux symptômes de commotion cérébrale.

Placé en observation pour au moins six heures, sa condition s'était détériorée au point d'avoir recours à un coma artificiel, qui peut être provoqué dans un but anesthésique, dans les cas d'hématome ou d'hémorragie cérébrale, afin de réduire la pression sur le cerveau et de diminuer les sensations douloureuses pendant la phase de traitements. Il n'a toutefois pas été expliqué pourquoi cette procédure avait été privilégiée dans le cas de Stevenson.

Après sa défaite décisive, le Montréalais de 41 ans a dû recevoir de l'aide pour regagner le vestiaire, où son état de santé s'est détérioré par la suite. Il a été victime d'un malaise en sortant de la douche et le Dr Francis Fontaine, qui n'était pas le médecin attitré à l'événement, mais qui se trouvait sur place, a immédiatement décidé de le faire voir à l'hôpital.

Avant de monter dans l'ambulance, Stevenson avait le regard vide et semblait perdu. Au moment où le Dr Fontaine a pris la décision de l'envoyer subir de plus amples examens, Stevenson n'était plus capable de se tenir debout seul.

 

En direct de 14:00 à 18:00
1459
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.