• Accueil
  • Un terrain chauffant au Stade Saputo?

Un terrain chauffant au Stade Saputo?

Un terrain chauffant au Stade Saputo? Impact de Montréal

La semaine dernière, l’Impact de Montréal annonçait que le club ne jouerait pas son match d’ouverture au Stade olympique en 2019. Une bonne décision, selon 1500 répondants sur le compte Twitter de votre humble serviteur.

Si les amateurs n’aiment pas aller au Stade olympique, Dame Nature, elle, n’a pas l’habitude de nous donner de chaude journée de printemps au mois de mars.

Heureusement, pour 2019, la MLS permettra à l’Impact de débuter la saison à l’étranger et de disputer son premier match local à la mi-avril. Cela veut donc dire que les hommes de Rémi Garde devront se préparer à débuter la saison avec quatre ou cinq matchs sur la route, avant de revenir jouer le premier match de la saison à domicile.

Mais tel que spécifié, c’est une exception que la MLS accorde à l’Impact pour l’an prochain. Ensuite, il faudra trouver une autre solution. D’ailleurs, dans le but de terminer la saison plus tôt, une des options auquel songe la MLS est de commencer la saison en février.

Selon les informations obtenues par le 98,5 FM, l’option de réduire le nombre de matchs de la saison régulière n’a pas été retenue. Il ne reste donc plus que deux options viables : ajouter des matchs en milieu de semaine ou débuter la saison en février. Cette dernière option ne serait pas considérée pour la saison 2019 cependant.

Il n’est donc pas impossible que ce soit le cas en 2020.

C’est pour cette raison que la direction de l’Impact songe à installer un terrain chauffant au Stade Saputo. Ceci permettrait à l’Impact de disputer des matchs sur la pelouse naturelle, même lorsque le froid est bien installé.

En 2010, le Toronto FC a ajouté un système de chauffage sous sa pelouse. La facture s’était élevée à près de 3 millions $ pour ces travaux.

Mais ceci n’est pas tout. Le Stade Saputo n’a pas été fabriqué pour accueillir des matchs durant l’hiver. La tuyauterie du stade n’est pas faite pour être utilisée lorsqu’il fait froid. Il faudrait aussi voir si les bancs pourraient tenir le coup, s’ils étaient utilisés lorsque le mercure plonge sous le point de congélation.

Ce n’est demain que l’Impact aura la réponse à toutes ces questions ou même combien cela couterait. Il n’est donc pas impossible qu’en 2020, l’Impact soit obligé de retourner au Stade olympique pour son match d’ouverture. Mais entretemps, ils ont encore 15 mois pour y réfléchir.

Quart de nuit WE

Quart de nuit WE

avec Sylvain Ménard

En direct de 00:00 à 03:00
2568
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.