• Accueil
  • «On a accordé des sacs à n'en plus finir» - Bruno Heppell

«On a accordé des sacs à n'en plus finir» - Bruno Heppell

«On a accordé des sacs à n'en plus finir» - Bruno Heppell PC/Adrian Wyld
La ligne à l'attaque des Alouettes a été une passoire en 2018

Les Alouettes ont dû laisser filer plusieurs membres des opérations football, jeudi, en raison du nouveau plafond salarial qui afflige les équipes de la Ligue canadienne de football.

Les entraîneurs Billy Parker (entraîneur des demis défensifs), Jason Tucker (receveurs), Chris Mosley (adjoint de la ligne à l'attaque) et Cris Dishman (adjoint en défense) ont été avisés que leurs contrats ne seraient pas renouvelés, tout comme le coordonnateur du repêchage et dépisteur national Éric Deslauriers, ainsi que le directeur du dépistage universitaire Russ Lande.

« C’est une bonne liste, a commenté l’analyste Bruno Heppell, sur les ondes du 98,5 FM, avec Mario Langlois, aux amateurs de sports. Il y en a deux dans l’équipe de recrutement et quatre entraîneurs, adjoints ou de positions. C’est beaucoup, mais avec la saison qu’on a connue, est-ce que c’est surprenant? Absolument pas. Mais j’ai été surpris par les noms…

« Je m’attendais à voir Paul Dunn, l’entraîneur de la ligne à l’attaque, perdre son emploi. On a eu des problèmes majeurs à l’attaque. On a accordé des sacs à n’en plus finir durant toute la saison. »

« On entendait que Paul Dunn ne faisait vraiment pas l’unanimité dans son groupe et voilà qu’on congédie son adjoint (Mosley). Je ne peux pas croire qu’on lui (Dunn) a donné une évaluation positive à la fin de l’année. »

Quart de nuit WE

Quart de nuit WE

avec Sylvain Ménard

En direct de 00:00 à 03:00
2570
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.