• Accueil
  • «Je ne comprends pas que Kavis Reed s’autoproclame grand gagnant» -Bruno Heppell

«Je ne comprends pas que Kavis Reed s’autoproclame grand gagnant» -Bruno Heppell

«Je ne comprends pas que Kavis Reed s’autoproclame grand gagnant» -Bruno Heppell Photo PC/Ryan Remiorz

Visiblement fier de ses sélections de la veille, le directeur général des Alouettes de Montréal Kavis Reed a déclaré mercredi qu’il avait «gagné la journée de mardi», la première pour faire des acquisitions de joueurs autonomes au sein la Ligue canadienne de football.

À l’attaque, le joueur de ligne Spencer Wilson et le centre-arrière Christophe Normand, deux joueurs canadiens, ainsi que les receveurs DeVier Posey et B.J. Cunningham sont au nombre des joueurs mis sous contrat.

En défensive, Reed a mis la main sur l’excellent demi de sûreté canadien Taylor Loffler, il a acquis le secondeur canadien Bo Lokombo, le demi défensif américain Patrick Levels et il a ramené John Bowman et Jean-Samuel Blanc.

«Ce sont de bonnes acquisitions, assure l’analyste Bruno Heppell. Mais m’autoproclamer grand gagnant dans ma vie, je n’ai jamais cru à ça. Je ne comprends pas que Kavis Reed s’autoproclame grand gagnant de quoi que ce soit.»

«Je ne veux pas diminuer ses acquisitions, mais il y a d’autres directeurs généraux qui ont été très actifs. Notamment, à Edmonton. Quant à savoir qui a gagné, il va falloir voir les résultats avant de s’autoproclamer grand gagnant.»

Les Alouettes, comme toutes les formations d'ailleurs, ont magasiné afin de combler des besoins bien spécifiques.

«Qu’il soit content, par contre, je peux le comprendre. C’était une journée importante pour lui.»

«Taylor Loffler, c’est une position importante, celle de maraudeur. C’était une position américaine (occupée par un joueur américain) qui devient une position canadienne. Et surtout, une position canadienne occupée par un joueur vedette. Il est l’un des maraudeurs les plus intimidants de la ligue. Il est connu pour être robuste, pour frapper fort, faire mal.»

Pour ce qui est des acquisitions à l’attaque, Heppell croit que Posey est le meilleur ajout à l’équipe, mais…

«Posey est un bon receveur de passes, mais il n’était pas le meilleur receveur disponible parmi les agents libres. On s’est quand même amélioré à cette position car il manquait un peu de vitesse en ligne droite. La menace profonde capable du coup de circuit. Posey est très rapide quand il court verticalement, mais je me demande encore qui va être notre receveur de passes numéro un.»

Doc Mailloux et Josey

Doc Mailloux et Josey

avec Josey Arsenault

En direct de 09:30 à 11:00
3439
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.