• Accueil
  • «Tu veux juste gagner la coupe» - Joël Teasdale

«Tu veux juste gagner la coupe» - Joël Teasdale

«Tu veux juste gagner la coupe» - Joël TeasdaleFacebook LHJMQ

En remportant la Coupe du Président de la Ligue de hockey junior majeur du Québec samedi, les Huskies de Rouyn-Noranda ont été sacrés champions du circuit Courteau pour la deuxième fois en quatre ans.

Mais pour l’espoir du Canadien de Montréal Joël Teasdale, ce triomphe était celui dont il rêvait depuis trois ans.

Membre de l’Armada de Blainville-Boisbriand depuis son arrivée dans la LHJMQ en 2015, Teasdale a été échangé aux Huskies après avoir disputé 37 matchs avec Blainville-Boisbriand durant la saison 2018-2019.

Après avoir perdu deux fois en finale avec l’Armada en 2017 et 2018, il a finalement remporté la coupe cette année.

« C’est incroyable!, a commenté Teasdale, 20 ans, au micro de Mario Langlois. On a vraiment un groupe de gars incroyable et je pense que c’est la chimie dans l’équipe qui nous a amenés jusque-là. »

Après avoir inscrit 24 buts et obtenu 18 mentions d’aide en 29 matchs avec les Huskies en fin de calendrier régulier, Teasdale a poursuivi sur sa lancée avec une récolte de 14 buts et 34 points en 20 matchs durant les séries de la LHJMQ. L’expérience a de loin dépassé l’aspect hockey.

« C’était vraiment différent. Je partais de la maison, dans le fond. Je restais chez moi, à Boisbriand. Arriver ici, en pension, loin de ma famille… Sur le plan sportif, arriver dans une nouvelle équipe… mais ce qui m’a aidé beaucoup, c’est que l’Armada et les Huskies, ce sont vraiment des équipes qui ont un peu la même philosophie. Donc, ce n’était pas un grosse différence sur la glace. »

Il y a quand même une différence que Teasdale a notée.

« C’est incroyable, les partisans. C’est fou le bruit dans l’aréna pendant que l’on joue. Durant, les temps d’arrêt, on ne s’entend même pas sur le banc. Mais ça marche comme ça pour les deux équipes. »

L’Armada et les Huskies étant de solides équipes depuis quelques années, Teasdale a déjà disputé 71 matchs en séries éliminatoires, ce qui n’est pas banal.

« Oui, je le savais, mais je n’y pensais pas tant que ça. Moi, dans mes 71 matchs de série, je n’ai gagné la coupe qu’une fois… Le nombre de matchs, ça ne veut pas dire grand-chose. Tu veux juste lever la coupe. »

Constance

Mis sous contrat par le Canadien, Teasdale estime qu'il y a un aspect de son jeu qui s'est amélioré au cours de la dernière saison.

« On m'avait beaucoup critiqué durant mes premières années pour ma constance. Durant un match, j'avais beaucoup de hauts et de bas. Et de match en match, aussi. Cette année, j'ai été pas mal constant toute l'année. Avoir eu un contrat, ça m'a enlevé un petit poids sur les épaules. J'avais la tête un petit peu plus libre. C'est la plus grande différence. »

En direct de 06:00 à 07:00
5014
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.