12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • «Tu l'envoies à Laval jouer 22 minutes pour quelques matchs» -Daniel Brière

«Tu l'envoies à Laval jouer 22 minutes pour quelques matchs» -Daniel Brière

«Tu l'envoies à Laval jouer 22 minutes pour quelques matchs» -Daniel BrièreMinas Panagiotakis/Getty Images

On a beaucoup discuté au cours des derniers jours de la possibilité pour le Canadien de Montréal d’envoyer Jesperi Kotkaniemi dans la Ligue américaine quand il sera rétabli de sa blessure à l’aine.

Avant même qu’il ne se blesse, la presse sportive montréalaise se demandait si court séjour dans le circuit américain pouvait être bénéfique au jeune finlandais qui ne joue pas cette saison avec le même panache qu’à sa saison recrue.

Daniel Brière a fait plusieurs séjours dans la Ligue américaine en début de carrière. Un tel séjour pourrait-il être préjudiciable à la confiance d’un jeune de 19 ans comme Kotkaniemi qui a passé une saison complète dans la LNH?

« Ce n’est pas quelque chose qui me fait peur. Dès fois, ça peut être un bon réveil. Mais il ne faut pas oublier que dans la cas de Kotkaniemi, tout a bien commencé l’an dernier pour lui.

« Il n’avait pas de pression. Il n’avait pas de pression pour faire l’équipe. Il n’avait pas de pression pour performer quand le camp s’est amorcé. Par la suite, il a eu une erre d’aller, les choses s’enchaînent et ça va bien. C’est facile de continuer.

« Là, tu reviens pour ta deuxième année et il y a des attentes. On s’attend à ce que tu produises plus que l’année précédente, que tu aies un plus gros rôle ou plus de responsabilités dans l’équipe. Dès fois, ce n’est pas facile de gérer cette pression-là.

« Moi, j’aimerais lui donner quelques matchs dans les mineures, pour le calmer et lui donner la chance de jouer beaucoup, beaucoup de minutes. Tu l’envoies à Laval jouer 20, 22 minutes pour quelques matchs. Ça peut être bon pour son développement et pour sa confiance. Il n’y a pas de doute qu’il a sa place avec le Canadien, mais ça vaut peut-être la peine de lui donner cette chance de retrouver ses allures de l’an dernier. »

Le segment portant sur Kotkaniemi va de 7:14 à 11:18...

En direct de 05:30 à 09:30
1693
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.