12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Temple de la renommée: Bob Gainey a présenté la plaque à Guy Carbonneau

Temple de la renommée: Bob Gainey a présenté la plaque à Guy Carbonneau

Temple de la renommée: Bob Gainey a présenté la plaque à Guy CarbonneauBruce Bennett/Getty Images)

C’est finalement Bob Gainey qui a présenté la plaque à Guy Carbonneau, lundi soir, au Temple de la Renommée, à Toronto.

Le choix est logique quand on sait le lien qui unit les deux hommes depuis des décennies.

Gainey était là quand Carbonneau est arrivé à Montréal. Ils ont gagné la coupe Stanley en qualité de coéquipiers avec le Canadien en 1986. Ils ont répété l’exploit à Dallas en 1999, lorsque Gainey était le directeur général des Stars et que Carbonneau en était à son avant-dernière saison en qualité de joueur.

Le seul moment où les choses se sont moins bien passées entre les deux hommes est survenu en 2009, lorsque Gainey, alors directeur général du Canadien, a congédié Carbonneau, l’entraîneur-chef de l’équipe.

En entrevue avec Mario Langlois avant la cérémonie, Gainey a expliqué - en partie - ce qui clochait à l'époque.

« Guy et moi ensemble, pour la deuxième fois à Montréal, on n’a pas trouvé la même chimie que lorsque nous étions joueurs. Je ne sais pas pourquoi... Peut-être parce que le travail était différent. Peut-être parce que les rôles étaient différents. Pour moi, je crois que nous n’avons pas… Pas lui, pas moi… NOUS n’avons pas vraiment trouvé une façon de travailler ensemble très, très bien. »

En dépit de ce nuage, Gainey ne tarît jamais d’éloges sur le joueur que fut Carbo, tant à Montréal qu'à Dallas, d'ailleurs.

« Il était un joueur avec beaucoup de talent. Il avait un impact offensivement. Il était intelligent. Il jouait contre les meilleurs joueurs de l’autre équipe. Il a guidé son équipe comme capitaine à la conquête de la coupe Stanley. À Dallas, il a beaucoup enseigné aux jeunes joueurs comment il faut faire pour gagner un championnat. »

Et Gainey ne pouvait être plus heureux de saluer son vieux compagnon.

« Je suis fier que l’on m’ait demandé de faire ça. Nous avons été ensemble depuis 20, 25 ans, dans des contextes différents. Ce soir, c’est le film pour nous, sur le hockey. »

En direct de 18:00 à 00:00
947
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.