• Accueil
  • Retour au jeu dans la MLB | Dans quelle ville joueront les Blue Jays?

Retour au jeu dans la MLB | Dans quelle ville joueront les Blue Jays?

Retour au jeu dans la MLB | Dans quelle ville joueront les Blue Jays?jgareri / iStock / Getty Images
Le Rogers Centre, à Toronto

C’est officiel, la saison du Baseball majeur est relancée. Or, la seule équipe canadienne du circuit, les Blue Jays de Toronto, est prise au piège. Ou presque.

Initialement, les Blue Jays planifiaient jouer leur saison à Dunedin, en Floride. L’équipe y a son site d’entrainement. Mais la flambée de cas de COVID-19 dans cet État complique grandement les choses. Mercredi, la Floride a enregistré plus de 5500 nouveaux cas d’infection.

Des joueurs des Blue Jays ont même contracté le virus, selon Sportsnet. Bref, on a dû fermer le site.

Buffalo?

La filiale AAA des Blue Jays (les Bisons) évolue à Buffalo, une ville située non loin de Toronto. En s’y installant, les Blue Jays permettraient aux équipes visiteuses d'éviter de devoir traverser la frontière canadienne.

Malheureusement, les Bisons ont gardé très peu de personnel durant la crise de coronavirus et le stade ne serait pas prêt pour accueillir des matchs de la Ligue majeure de baseball, cet été.

Le Rogers Centre 

Le domicile des Blue Jays, le Rogers Centre, s’avère l’endroit où l’équipe voudrait désormais disputer ses matchs.

En plus, l’hôtel Renaissance, situé à l’intérieur du stade, permettrait d'isoler facilement les joueurs. Ainsi, le risque de contamination serait moindre.

Autorisation du gouvernement canadien

Évidemment, il faut pour cela que la direction de la MLB obtienne l’accord du gouvernement fédéral quant à la quarantaine de groupe, comme celle qui a été accordée à la LNH.

Cette quarantaine de groupes, qui empêcherait les joueurs de se mêler au reste de la population, permettrait à la MLB d’éviter la quarantaine obligatoire de 14 jours imposée pour quiconque entre au pays.

La LNH a obtenu cette autorisation du gouvernement Trudeau. Or, la  réalité MLB est bien différente. 

Si une ville canadienne devient une ville hôte de la LNH, les joueurs arriveront au pays au moins une semaine d’avance et auront le temps d’être testés même deux fois avant le début des séries. Ensuite, les joueurs resteront au même endroit, jusqu’à ce que le match soit disputé.

Au baseball c’est différent ; les équipes arriveront en ville pour jouer trois matchs et repartir aussitôt. Il n’y aurait pas suffisamment de temps pour tester tous les joueurs, plus d’une fois, avant de les autoriser à sauter sur le terrain.

Qu’à cela ne tienne, Les Blue Jays ont fait une demande au d’exception au gouvernement du Canada. 

En direct de 21:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.