• Accueil
  • Billets de saison | «Bon, o.k., signe le chèque... » -Ray Lalonde

Billets de saison | «Bon, o.k., signe le chèque... » -Ray Lalonde

Billets de saison | «Bon, o.k., signe le chèque... » -Ray LalondeAndre Ringuette/Getty Images
Le Canadien passe aux séries - Ray Lalonde, expert en marketing sportif

14:56

Si nous étions dans un monde sans pandémie, la victoire du Canadien de Montréal contre les Penguins de Pittsburgh, vendredi, aurait eu un impact financier significatif.

Une série quatre-de-sept assure à une organisation au moins deux matchs à domicile, parfois, trois. On parle de millions de dollars supplémentaires dans les coffres en raison des ventes de billets, la restauration, etc.

Mais il n’y a rien de tel cette fois, les équipes jouant à huis clos. Alors? L’impact financier?

« Les Canadiens ont facturé les gens pour le renouvellement des billets de saison il y a environ un mois. Ils demandent un minimum de 10 % du paiement pour la prochaine saison », explique l’expert en marketing, Ray Lalonde.

« Mais on ne sait pas à quel moment il y aura une nouvelle saison, on n’a pas de date, on n’a pas de calendrier… Il y a beaucoup d’inconnu. C’est un peu un gros pari des Canadiens. »

« Quand tu remportes une série, tu viens de dire aux gens : « Regarde, on a une bonne équipe. Fais-nous confiance. On te donne de l’espoir. Tu as raison de revenir avec nous et fais-le tout de suite ».

« Instantanément, hier soir, il y a des gens qui se sont dit : « Bon. O.k. Signe le chèque. Envoie-le. On va payer notre 10 %, régler nos billets de saison pour l’an prochain et on va attendre. »

« Déjà, ça a un effet comme ça. C’est comme ça que ça commence le momentum, cette extase des partisans. »

En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.