• Accueil
  • Impact | Qui peut remplacer Wanyama et Piette?

Impact | Qui peut remplacer Wanyama et Piette?

Impact | Qui peut remplacer Wanyama et Piette?Shamit Shome peut-il faire le travail comme milieu défensif? (Photo: 98.5 Sports)

Quelques jours après la spectaculaire victoire de l’Impact à Washington, la poussière commence à retomber. L’excitation de la qualification laisse place aux réflexions par rapport au prochain match.

C’est vrai que le premier match éliminatoire face à la Nouvelle-Angleterre n’aura lieu que dans neuf jours, mais il y a déjà un énorme éléphant dans la pièce. Qui jouera comme milieu défensif le 20 novembre prochain?

On sait déjà que Samuel Piette n’y sera pas, car il a écopé d’un carton rouge lors du dernier match de la saison régulière. Le Kényen Victor Wanyama sera avec son équipe nationale et à moins d’une surprise, les règles de quarantaine de la MLS le garderont à l’extérieur de l’alignement pour le début des séries.

Piette et Wanyama ont été les pierres angulaires du milieu défensif chez l’Impact depuis le début de la saison, même si occasionnellement on demandait à Piette de se projeter vers l’avant. Les deux comparses ont joué la grande majorité de toutes les minutes de chaque match l’un à côté de l’autre.

Ni un ni l’autre n’a raté de match à cause de blessures. C’est d’ailleurs la position qui a le moins bougé cette saison. Ils sont devenus d’importants poteaux du onze partant; des incontournables on pourrait dire. 

Qui sont donc les candidats pour les remplacer?

  • Emanuel Maciel

Il faut immédiatement penser à l’Argentin à qui on a demandé de jouer à cette position à l’occasion cette saison. Maciel est par contre un joueur de finesse et non un bulldog comme Piette ou un bœuf comme Wanyama. Si on décide de l’insérer, il aura besoin d’un coéquipier au profil plus robuste à ses côtés.

  • Amar Sejdic

Le jeune milieu offensif a été reculé à quelques occasions par Thierry Henry et il s’est bien tiré d’affaire. Mais encore là, on parle d’un joueur plus doué balle au pied que robuste. Il ne gagnera pas autant de duels que des guerriers comme Piette et Wanyama. Il est vraiment plus à l’aise plus haut sur le terrain.

  • Shamit Shome

Le milieu canadien a plutôt évolué comme substitut cette saison. Il s’est promené du poste de milieu au poste de latéral quand l’Impact manquait de personnel. Aux côtés de Wanyama il aurait pu jouer le rôle de Piette, mais sans l’un au l’autre sur le terrain, il serait surprenant de le voir obtenir le départ. Il ne semble pas avoir la pleine confiance de l’entraineur.

  • Steeven Saba

À priori, l’Impact a un véritable numéro six qui en temps normal pourrait jouer cette position. Mais le jeune Saba n’a pas joué une seule minute cette saison. Il s’était fracturé un pied dans un nid de poule faisant son jogging dans les rues de Montréal lors de la première vague de la pandémie. La convalescence a été extrêmement longue. Il serait donc surprenant qu’Henry le lance dans la mêlée dans un match si important, lui qui n’a pas joué depuis une éternité.

  • Rudy Camacho

Camacho est habitué de jouer dans l’axe, mais à la position de défenseur. Cependant, on le voit souvent se projeter vers l’avant avec le ballon au centre du terrain. Il a cette capacité. Sans pouvoir jouer un style aussi physique que Wanyama, il ne cède pas sa place au niveau de la robustesse. Il peut gagner des duels et devrait être moins à risque devant la défensive, que comme dernier homme. 

  • Joël Waterman

Lorsque l’Impact a fait l’acquisition de Joël Waterman l’hiver dernier, Olivier Renard mentionnait qu’en plus d’être un défenseur central, il pouvait aussi jouer comme milieu défensif. Waterman n’a pas joué cette position en 2020, mais il s’avère tout de même une option de plus pour Henry à cette position. Ce serait une lourde tâche pour lui de chausser les bottines de Wanyama, mais Waterman nous a surpris à plus d’une reprise cette saison avec de grosses performances, quand on s’y attendait le moins.

Il n’y a aucune solution parfaite dans cette liste, mais il y a suffisamment d’ingrédients pour permettre à Henry de bricoler un onze partant qui, ne sait-on jamais, pourrait passer au travers de ce premier match de barrage en Nouvelle-Angleterre. 

Par ailleurs, le défenseur et capitaine Jukka Raitala n'a finalement pas rejoint son équipe nationale de la Finlande à cause de sa blessure au genou. Impossible de savoir pour l'instant s'il sera rétabli d'ici le début des séries.

Bonsoir les sportifs
En direct de 21:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.