Mustafa Kizza, un impact immédiat

Mustafa Kizza, un impact immédiatTwitter @Impactmontreal
Les nouvelles de l'Impact et de Mustafa Kizza.

5:17

On attendait avec impatience l’arrivée du défenseur Mustafa Kizza chez l’Impact de Montréal.

On dirait que ça faisait une éternité qu’il avait été acquis par le club, mais la pandémie a vraiment compliqué son déplacement vers le Canada.

Mais disons qu’une fois rendu, il n’a pas raté sa chance, en mettant plein la vue dans son premier match dimanche. En l’espace d’une vingtaine de minutes de jeu, il a effectué un important tacle dans sa surface, en plus de préparer le but de la victoire de son équipe.

Jeudi après-midi, les médias ont eu une première chance de discuter avec le jeune Ougandais, qui de son propre aveu, arrive ici avec l’idée de s’améliorer.

« Je suis encore jeune et j’ai encore beaucoup à apprendre. Mais j’ai discuté avec Micheal Azira, mon compatriote qui a joué ici à Montréal avant de signer. J’en ai aussi parlé à mon entraineur en équipe nationale et ils m’ont dit que ce serait une belle opportunité ici pour moi en tant que jeune joueur. Et en effet, dès mon arrivée des gars comme Victor Wanyama et Orji Okwonkwo m’ont tout de suite pris sous leurs ailes. »

Kizza a expliqué qu’Olivier Renard le suivait depuis déjà un bon bout de temps et tentait depuis quelques années de faire son acquisition.

Il admet que les derniers mois ont été très difficiles. Il n’a pas joué depuis six mois et s’est entrainé en solitaire pour garder la forme, malgré cela il a réussi à contribuer dans le match le plus important de l’année.

« C’est sûr que ça m’a donné de la confiance de voir que l’entraineur allait tout de suite m’utiliser. C’était mon premier match et j’étais très excité d’y participer. »

17 minutes après son entrée dans la rencontre, Kizza monte avec le ballon sur le flanc gauche et place un ballon aux abords de la surface, un geste qui mène au but de la victoire pour l’Impact.

Mais comment Kizza a-t-il bien pu si bien lire la course de Mason Toye et où il désirait avoir le ballon? Toye est le genre d’attaquant qui désire des passes en profondeur et non dans les pieds, mais il fallait le savoir.

« On s’entraine ensemble depuis trois jours et j’ai vu son intention de courir, il me l’a montré. Alors je savais que je devais tenter de lui donner. C’est sûr que lorsque j’ai vu le ballon entrer dans le filet j’étais vraiment heureux, car je savais à quel point c’était un moment important pour l’équipe. »

Si l’entrée en scène de Kizza a été surprenante, même en tant que substitut, on se pose maintenant la question à savoir s’il pourrait dès la semaine prochaine percer l’alignement partant.

« Ce n’est pas à moi de décider si je devrais débuter le prochain match. Mais une chose est certaine, je vais tout laisser sur le terrain à l’entrainement pour me donner les meilleures chances d’être prêt pour vendredi. »

Même si l'échantillon pour évaluer le style du joueur est très petit, Kizza a confirmé qu’il fallait s’attendre à le voir jouer ce style offensif souvent, lui qui se dit un défenseur qui adore appuyer l’attaque. 

Dupont le matin
En direct de 06:00 à 10:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.