• Accueil
  • Impact - Saison 2021 | «Je suis à ce point optimiste de voir ce qui va se passer» -Wandrille Lefèvre

Impact - Saison 2021 | «Je suis à ce point optimiste de voir ce qui va se passer» -Wandrille Lefèvre

Impact - Saison 2021 | «Je suis à ce point optimiste de voir ce qui va se passer» -Wandrille LefèvreCogeco Media
À propos de la prochaine saison de l'Impact : «C'est la première fois depuis le début de l'ère MLS que je suis aussi optimiste» Wandrille Lefèvre et Jeremy Filosa

12:34

La saison 2020 complètement rocambolesque de l’Impact de Montréal a pris fin, mardi, lors du match retour de la Ligue des champions. La poussière est à peine retombée que la question se pose : à quoi s’attendre en 2021?

À priori, on ne peut que souhaiter à la formation montréalaise de pouvoir disputer ses matchs locaux à domicile, ce qu’elle n’a pu faire dès que la pandémie a frappé l’Amérique du Nord.

En conversation avec Mario Langlois, le descripteur Jeremy Filosa et l’analyste Wandrille Lefèvre reviennent sur le match d’hier et regardent en avant.

Pour commencer, il y a cette rumeur qui flotte depuis mardi selon laquelle l’Impact s’apprêterait à faire l’acquisition du jeune américain Djordie Mihailovic, du Fire de Chicago. Si la somme avancée de 800 000$ pour son acquisition a de quoi étonner, est-ce que c’est un projet qui se tient?

« Je pense que oui », soutient Lefèvre.

« C’est un joueur qui cadre avec la philosophie de jeu de Thierry Henry. Et ce n’est pas une philosophie nécessairement commune en MLS. Ce n’est pas une philosophie anglo-saxonne, c’est une philosophie de jeu à terre, osée, avec du mouvement et des passes courtes. »

Donc, 2021, une année qui pourrait mener à de beaux moments?

« Je pense que 2021 va être une autre année de transition, mais de belles choses se préparent », note Jeremy Filosa.

« Regardez les récentes acquisitions. C’est clair que l’Impact est en train de changer de philosophie. On veut arrêter de donner des étiquettes de joueur étrangers à des joueurs qui coûtent cher, qui vont venir ici et qui ne feront pas la différence sur le terrain.

« Les nouvelles acquisitions sont des jeunes et des Nord-Américains, que ce soit des Québécois, des Canadiens ou des Américains. »

Wandrille Lefèvre est encore plus optimiste.

« C’est peut-être la première fois depuis l’ère MLS que je suis à ce point optimiste de voir ce qui va se passer.

« Je pense que c’est la première fois que l’Impact a mis en place une structure avec une philosophie claire et une volonté d’accueillir du personnel qui va cadrer avec la philosophie. Et non pas d’amener du personnel et d’essayer de définir une philosophie par la suite. Ce qui, pour moi, est une erreur. »

En direct de à
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.