• Accueil
  • Ça ne pouvait pas mieux tomber pour Evan Bush

Ça ne pouvait pas mieux tomber pour Evan Bush

Ça ne pouvait pas mieux tomber pour Evan BushPC
Finale de la Ligue des champions ce soir à Orlando entre LAFC et Tigres.

5:26

Finale de la Ligue des champions ce soir à Orlando entre LAFC et Tigres.

On prend des nouvelles de l’ancien gardien de l’Impact Evan Bush qui a récemment été échangé au Crew de Columbus.

 

Détails

L’ancien gardien de l’Impact de Montréal, Evan Bush, est déjà rendu à Columbus et il en est très heureux.

Le gardien qui a passé 10 ans dans l’organisation montréalaise a quitté Montréal avec sa petite famille, en direction de l’Ohio, le week-end dernier.  

Quand il a quitté la métropole, Bush avait le cœur brisé, mais en fin de compte, revenir dans son état natal ne pouvait pas mieux tomber. Il sera le portier du Crew de Columbus, équipe championne de la MLS en 2020.

Par ailleurs, Bush vient d’obtenir son diplôme universitaire en gestion sportive et un avenir dans les bureaux du Crew, après sa carrière de gardien, est loin d’être impossible, selon ce qu’il a raconté au podcast IMFC Radio.

«Je ne vois pas énormément d’anciens joueurs avec mon type d’expérience et de formation qui sont de l’Ohio et qui reviennent ici pour s’impliquer dans le projet. C’est mon cas, donc oui, c’est loin d’être impossible que je m’implique à ce niveau. Mais pour l’instant je me concentre seulement sur la saison 2021 et sur mon rôle comme joueur»

Bush habitera à 15 minutes du nouveau stade à Columbus, et à moins de trois heures d’auto de ses parents et ses beaux-parents.

«Autant j’apprécie comment le gouvernement du Canada gère la pandémie, autant je suis soulagé de ne plus avoir à subir ce que les clubs canadiens ont eu à vivre en 2020. L’année a été extrêmement éprouvante pour les clubs canadiens. Même Toronto, dans son match éliminatoire face à Nashville, a démontré des signes de fatigue»

Bush était extrêmement reconnaissant envers les Whitecaps qui lui ont redonné la chance de jouer et prouver sa valeur. Il a été impliqué dans le processus le menant à la transaction vers Columbus de A à Z.

Un changement de nom chez l’Impact serait triste

Même si Bush ne juge pas les motivations derrières le possible changement de nom de l’Impact, il avoue avoir un pincement au cœur lorsqu’il entend dire que l’Impact pourrait ne plus exister.

«Je suis arrivé là avant même que le club arrive en MLS et déjà, il y avait une belle histoire dans ce club. Il n’y a qu’une poignée de clubs en MLS qui ont véritablement une histoire et selon moi, l’Impact est un de ces clubs. Après plus de 25 ans d’existence, je trouverais ça un peu triste»

Bush qui était l’un des assistants au capitaine cette saison, reconnait que l’Impact risque d’avoir besoin de leadership en 2021. Et il voit Samuel Piette être le maître à bord.

«Jukka (Raitala) était notre capitaine et Sam et moi étions les deux autres. Deux d’entre nous sont partis, donc ça devrait revenir à Sam. Je ne veux pas dire que ce serait une décision marketing, mais avouons-le, personne ne représente mieux la ville et le logo que lui.»

Bush s’est dit surpris de voir que Clément Diop n’avait pas été protégé lors du dernier repêchage d’expansion.

«J’ai trouvé ça bizarre, car en 2019, ils l’avaient protégé et il n’avait joué que quelques matchs. Mais en même temps, peut-être que l’Impact avait une entente avec Austin pour que ces derniers ne le prennent pas. Ce n’est pas impossible puisque les deux clubs ont ensuite procédé à une transaction.»

En conclusion, si Bush n’a qu’une seule demande à faire à l’Impact de Montréal, c’est de lui permettre de faire ses adieux au public montréalais en personne l’année prochaine au Stade Saputo, si la pandémie le permet bien sûr.

Que Québec se lève
En direct de 07:00 à 10:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.