• Accueil
  • CF Montréal | Que pensent les anciens de l’Impact du « rebranding »?

CF Montréal | Que pensent les anciens de l’Impact du « rebranding »?

CF Montréal | Que pensent les anciens de l’Impact du « rebranding »?CF Montréal

La décision de l’Impact de changer de nom et de logo cette année a fait grandement jaser, mais très peu d’anciens joueurs ou de dirigeants du club ont eu la chance de donner leur opinion publiquement à ce sujet.

Le 98.5 Sports a contacté une brochette d’anciens joueurs et entraîneurs pour savoir ce qu’ils pensaient du virage effectué par leur club de cœur. 

Wandrille Lefèvre, ex-joueur et chroniqueur soccer

« Je suis déchiré entre deux grands axes. Mon cœur est brisé, car l’Impact tel que je le connaissais n’existe plus. C’est la fin de l’histoire. Je comprends aussi la frustration du public, car c’est leur bébé aussi. Maintenant, je comprends toutes les raisons pour lesquelles on désirait faire ce changement, mais il faudra aussi être à l’écoute des supporteurs. Un clin d’œil à l’histoire du club aurait été apprécié dans la présentation, mais je comprends que le but n’était pas de pleurer le passé cette journée. »

John Limniatis, ancien joueur et entraîneur

« Je ne suis pas un expert en marketing, mais je me demande si c’était vraiment nécessaire. En tant qu’ancien du club, c’est sûr que je n’aime pas le fait que le mot Impact n’y soit plus. Je comprends le désir de changer, mais là c’est trop radical. Aussi, je ne comprends pas pourquoi c’est ‘foot’ et non football, c’est seulement en France que l’on dit foot, ce n’est pas une terminologie internationale. »

Antonio Ribeiro, ancien joueur

« Je trouve que c’est correct. Je ne pense pas que ça efface ce que j’ai fait pour le club. Ils ont le droit de vouloir rafraichir l’image. Je sais que bien des gens ne sont pas d’accord et je les comprends, mais c’est le risque que tu prends en tant qu’organisation lorsque tu prends une décision de la sorte. Dans mon cas, ça ne me fera pas abandonner mes billets de saison. »

Rocco Placentino, ancien joueur

« Sur le plan personnel, je serai toujours attaché à l’Impact. J’ai gagné un championnat avec eux et j’ai aussi marqué le premier but de l’histoire du Stade Saputo. Ce qui m’importe le plus c’est la santé du club, s’ils sentent le besoin de faire ceci pour l’améliorer je le comprends. Je pense que pendant longtemps, le nom Impact restera, mais éventuellement nous allons devoir l’accepter. Ce que je veux c’est que l’on n’oublie pas l’histoire et les gars de mon époque qui ont ce logo tatoué sur le cœur. En espérant aussi qu’ils pourront maintenant mettre la main sur un grand joueur. »

Ali Gerba, ancien joueur

« Ce club, je l’adore et tant que j’aurai de l’émotion en moi, je serai passionné par ce club. Mais il y a deux aspects pour moi. Pour ce qui est du nom et du logo, ça ne me dérange pas. Je comprends par contre les gens qui n’aiment pas. Ce que je n’ai pas apprécié c’est la présentation. Où étaient les Nick DeSantis et Mauro Biello dans la vidéo? Pourquoi ne pas avoir montré les belles années du centre Claude-Robillard. J’ai bien peur que tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour faire avancer le soccer ici soient oubliés. Ça inclue aussi ceux de l’époque du Manic ou du Supra. » 

Nevio Pizzolitto, ancien joueur 

« Ma première impression, c’est que je n’aime pas. Je n’ai pas compris le besoin de changer de nom. Ça va changer quoi. Je ne pense pas que l’image du club était le problème. Je suis certain qu’ils avaient de bonnes intentions, mais je ne crois pas qu’ils ont visé juste. C’est pas mal unanime quand je parle à d’anciens coéquipiers. Personne d’entre nous n’a été consulté. J’ai comme l’impression que nous allons devenir comme le Manic. Ceux qui sont passés par l’Impact seront malheureusement oubliés. Il faudra fouiller sur Google pour nous trouver. »

Reda Agouram, ancien joueur

« Je suis pour tout ce qui peut permettre au club d’avancer, mais le logo je ne le trouve pas très beau. Le flocon de neige, je ne me retrouve pas vraiment là-dedans. Ça ne représente pas le soccer ou même Montréal. C’est pas mal unanime parmi les anciens à qui j’ai parlé. On a beaucoup parlé d’inclusion dans la présentation, et ça j’aime ça! Mais ensuite dans le concret c’est quoi? Est-ce vrai? Sur le long terme, tout finit par se savoir. En tout cas dans la décision qui a été prise il n’y a pas eu d’inclusion, personne n’a été consulté, dont nous les anciens. »

Nick De Santis, ancien joueur et ex-dirigeant du club

« C’est clair que le club veut écrire une nouvelle histoire. Mais ce qui compte dans le sport c’est aussi l’histoire du passé. D’où et comment ce club a été bâti. Je n’arrive pas à croire que les gens en place ont trouvé le moyen de convaincre Joey Saputo que c’était la bonne décision à prendre. Quand je sais à quel point l’Impact c’était le bébé de Joey, il était impliqué dans tous les aspects de l’ascension de ce club. Il en était tellement fier, c’est surréel de voir cela. On parle de rendre l’équipe plus internationale, nous avons accueilli ici les Real Madrid, L’AC Milan, la Roma, l’Olympique de Lyon, nous avons rempli le Stade olympique pour une finale de la Ligue des champions contre Club America du Mexique. N’est-ce pas là une preuve que l’Impact était déjà rendu au niveau global? »

Plusieurs anciens ont refusé de se prononcer soit, car ils ont toujours une affiliation « directe ou indirecte » avec le club et ne désirent pas froisser ces relations ou, car ils craignaient des représailles. 

Bonsoir les sportifs
En direct de 21:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.