• Accueil
  • «Si tu perds ton homme, c'est une situation numérique» -Dany Dubé
98.5 Sports
À trois contre trois

«Si tu perds ton homme, c'est une situation numérique» -Dany Dubé

«Si tu perds ton homme, c'est une situation numérique» -Dany Dubé
Jonathan Kozub/Getty Images

Dire que le Canadien de Montréal n’a pas eu de succès lors des prolongations à trois contre trois se veut une évidence : pas une seule victoire cette saison dans de telles situations.

Pourquoi est-ce si ardu? Ça l’était avec Claude Julien et ce n’était pas mieux samedi soir, sous la gouverne de Dominique Ducharme.

« Il faut identifier ton homme. On a travaillé un peu là-dessus. On en a parlé… Potentiellement, c’est du un contre un. Une fois que tu as identifié ton homme, tu ne dois plus le lâcher. Tu dois le suivre, peu importe où il va.

« C’est comme ça que l’on se place dans le trouble… À trois contre trois, on perd notre homme, il y a un rebond, ça devient un deux contre un. »

« Tu n’as pas beaucoup de joueurs sur la patinoire », renchérit l’analyste Dany Dubé.

« À trois contre trois, s’il y en a un qui perd son homme, c’est une situation numérique tout de suite. Il faut savoir quel joueur prendre. Il y a une affaire de communication. Et aussi, des tirs de qualité. »

Questionné à ce sujet, l’entraîneur Dominique Ducharme a admis qu’il y avait de l’amélioration à faire sur cet aspect.

« C’est important. On a plein de choses importantes à toucher. On va y toucher, c’est certain. Et on va y toucher le plus rapidement possible. Il y a des choses que l’on peut déjà installer sans le pratiquer. Une façon de penser… »

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.