• Accueil
  • Et si Marc Bergevin tentait d’échanger Jonathan Drouin?

Et si Marc Bergevin tentait d’échanger Jonathan Drouin?

Et si Marc Bergevin tentait d’échanger Jonathan Drouin?Photo: 98.5 Sports
Jonathan Drouin

Amené à commenter la situation contractuelle de Tomas Tatar avec le Tricolore, notre collaborateur Guillaume Latendresse y est allé de toute une affirmation mardi soir, alors qu’il a soutenu que si la décision lui revenait, il s’assurerait de conserver les services de Tomas Tatar et tenterait d’échanger Jonathan Drouin afin d’obtenir l’espace nécessaire sous le plafond pour y parvenir.

Lorsque notre animateur Mario Langlois a soulevé la possibilité d’échanger Jonathan Drouin afin de profiter de la hausse de sa valeur sur le marché cette saison, Guillaume a admis que cette réflexion était la même que la sienne.

La Poche Bleue : Est-ce que Jonathan Drouin est échangeable?

20:37

La Poche Bleue : Est-ce que Jonathan Drouin est échangeable?

Mario Langlois, Guillaume Latendresse et Maxim Lapierre en discutent.

Détails

Avec Mario Langlois, Guillaume Latendresse et autres Dans Les amateurs de sports

«Je suis un gars qui veut des Québécois à Montréal et Jonathan, je trouve qu’il jouait bien depuis le début de la saison, mais je n’arrive pas à trouver où il peut avoir l’impact que l’on désire avec les Canadiens avec les Toffoli et Anderson... C’est un gars qui a une belle valeur pour aller chercher quelque chose d’intéressant et il a un salaire très intéressant aussi pour aller chercher un joueur avec un gros salaire.»

D’un autre côté, notre collègue Maxim Lapierre ne pouvait partager ce point de vue compte tenu de ce qu’il voit de Jonathan depuis le début de la saison. Son ardeur au travail et la maturité dont il fait preuve amènent Maxim à prôner la patience avec l’ailier québécois.

N’empêche que la production offensive actuelle de Jonathan Drouin de même que son absence d’impact en avantage numérique soulèvent des questions auxquelles on ne peut donner de réponse. Et pendant que Phillip Danault connaissait ce que plusieurs ont appelé un début de saison très difficile, Jonathan Drouin n’a inscrit jusqu’à présent que deux points de plus que le joueur de centre depuis le début de l’année.

«Quand on fait les pour et les contre, je pense que ça vaudrait la peine de tester sa valeur sur le marché. Je ne dis pas qu’on doit l’échanger à tout prix et je ne dis pas qu’on doit sortir Jonathan Drouin de Montréal. Je dis seulement qu’on doit évaluer sa valeur…»

Et alors que Mario Langlois serait à l’ouvert au dossier de Taylor Hall chez les Sabres, pour Guillaume et Maxim, la seule raison d’échanger Jonathan Drouin à court terme serait de renforcer la ligne bleue. Mais avec seulement six jours à faire avant la fin de la période des transactions, le coup de circuit pourrait être difficile à réaliser pour Marc Bergevin, bien que rien ne soit impossible aux yeux de nos collaborateurs.

Corey Perry, l’expérience qui n’a pas de prix

On aborde aussi l’apport de Corey Perry avec le Canadien. Force est d’admettre qu’au prix qu’il coûte, il est l’une des meilleures aubaines de la LNH actuellement. Selon Guillaume, on ne pourra le laisser partir en prévision de l’an prochain, mais il faudra prévoir que son salaire risque de doubler compte tenu de ce qu’il apporte à chacune de ses présences sur la patinoire.

Le 5h
En direct de 5:00 AM à 6:00 AM
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.