• Accueil
  • Projet de garde partagée avec Montréal | Les Rays toujours convaincus
98.5 Sports

Projet de garde partagée avec Montréal | Les Rays toujours convaincus

Projet de garde partagée avec Montréal | Les Rays toujours convaincusStuart Sternberg (AP Photo/John Bazemore)
Jeremy Filosa - Garde partagée des Rays avec Montréal

5:25

Le propriétaire des Rays, Stuart Sternberg, Matthew Silverman et Brian Auld - respectivement président des opérations et président de l'équipe - avaient rendez-vous avec le conseil de ville de St. Pete jeudi après-midi.

Les trois hommes n’ont pas perdu de temps à établir leur plan et à réitérer leur ferme intention de faire fonctionner le projet de ville-sœurs entre Tampa Bay et Montréal.

Les trois hommes ne sont pas passés par quatre chemins pour faire comprendre que le seul plan qui est plausible pour eux est celui de la garde partagée. 

Auld a d’ailleurs mentionné le nom de Montréal dès ses premiers propos. Même choses pour ces deux présidents.

Le conseil municipal de St. Pete finalement ouvert à partager les Rays avec une autre ville

7:45

« Le moment de conclure cette entente avec nos amis à Montréal, c’est maintenant, a déclaré Silverman. Nous sommes confiants de trouver le moyen de conclure les ententes pour les deux stades. Bien sûr le baseball majeur et l’association des joueurs devront trouver un terrain d’entente, et le baseball majeur nous a déjà donné le feu vert préliminaire pour ce projet. »

Auld a pour sa part partagé la vision du club pour le nouveau stade à St. Pete, s’il voit à un moment donné le jour.

« Nous allons bâtir un stade ergonomique extérieur parfait pour nos meilleures journées de l’année. Nous voulons y accueillir des concerts, des fêtes de graduation et aussi y déménager les Rowdies, de la MLS on l’espère un jour. On y jouerait une quarantaine de matchs de baseball en plus des matchs de camp d’entrainement. »

Les membres du conseil ont reçu très positivement les idées des Rays. Ils ont tous verbalisé leur appui pour le projet, même ceux qui ont admis ne pas avoir aimé l’idée au début.

Plusieurs d’entre eux ont dit préférer avec une équipe à temps partiel, que rien du tout. Ils ont fait valoir leur point qu’il était plus important pour St. Pete de garder le baseball majeur en ville, que de savoir combien de matchs y seront joués.

Il semblait assez clair que les membres semblaient tous énormément apprécier l’équipe et leur implication dans la communauté. 

Le conseil doit voter dans les prochaines heures ou prochains jours à savoir s’ils veulent mettre un frein sur les plans de redéveloppement du terrain où est situé le Tropicana Field, permettant aux Rays de continuer à travailler sur le projet des ville-sœurs. 

Il est clair par les propos émis par chaque membre que la proposition sera acceptée à l’unanimité.

Le conseil se dit suffisamment intéressé par le projet de la garde partagée pour cesser les démarches actuelles. 

C’est définitivement une victoire pour le club qui tente depuis deux ans de convaincre le maire Rick Kriseman et le conseil de ville que le projet est bon pour tous.

« Je comprends que plusieurs étaient sceptiques à propos de cette idée, même le commissaire l’était. Mais je suis heureux de voir que plusieurs changent maintenant d’idée et voient la valeur de ce projet que nous avons avec Montréal. »

C’est sur ces paroles Sternberg que s’est terminée la séance. 

Quart de nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.