• Accueil
  • Alouettes | Un repêchage où il faudra improviser
98.5 Sports

Alouettes | Un repêchage où il faudra improviser

Alouettes | Un repêchage où il faudra improviserDanny Maciocia (La Presse Canadienne)

C’est mardi qu’aura lieu la séance de repêchage 2021 de la LCF. Un repêchage assez particulier puisque la majorité des joueurs canadiens n’ont pas joué en 2020. Ce sera donc une véritable boîte à surprise pour les directeurs généraux.

Danny Maciocia, DG chez les Alouettes s’est fait un plan de match, mais avoue lui-même qu’il n’est pas clair exactement comment les choses vont tourner demain.

« Je pense que je devrai avoir une approche d’observateur. Vous savez, on se base en fait sur les mêmes vidéos qu’il y a un an. Tout ce que l’on peut faire c’est interviewer les joueurs, parler à leur entraîneur pour s’assurer que leur niveau d’entraînement demeure bon malgré l’absence de matchs. »

En ce sens, Maciocia avoué que les joueurs évoluant dans la NCAA, qui eux ont pu jouer, auront probablement la cote cette année.

« Une des grosses problématiques que nous avons c’est que nous ne savons pas qui sera repêché dans la NFL et quelles sont leurs chances d’y évoluer. Il faut faire aller le téléphone pour aller chercher le maximum d’information possible en ce sens. »

Encore une fois cette année, les Alouettes n’ont pas de choix de repêchage au premier tour, gracieuseté du legs laissé par l’ancienne direction. Les Alouettes parleront au 10e rang.

« Je ne veux pas dire que je suis habitué, mais disons que je savais dans quoi je m’embarquais quand j’ai pris cette job. Ce sera la dernière année que nous serons pris avec ce problème. Je me réjouis tout de même en voyant que malgré cela, en 2020, nous avons trouvé le moyen de mettre la main sur un joueur comme Marc-Antoine Dequoy. »

Cette année les yeux du Québec seront rivés sur le joueur de ligne offensive Pier-Olivier Lestage des Carabins, qui malgré une saison perdue en 2020, a trouvé le moyen de s’entendre avec les Seahawks de Seattle.

« Malgré le fait qu’il se soit entendu avec Seattle, je m’attends à ce qu’il soit sélectionné assez tôt demain, a répondu Maciocia. »

Une pandémie qui fait mal

Malgré la pandémie, le football a trouvé le moyen de continuer aux États-Unis dans la dernière année, c’est tout le contraire au Canada.

Parfois, Maciocia se demande pourquoi le Canada n’a pas été en mesure de trouver aussi des solutions.

« Quand je regarde des matchs de soccer ou même de baseball aux États-Unis avec des estrades bondées, je me demande s’il y a vraiment la COVID là-bas. Tout ce que nous demandons ici, c’est d’avoir nous aussi le droit de travailler dans nos fonctions. C’est sûr qu’il y a une certaine frustration. »

Maciocia a invité les amateurs à aller se faire vacciner en grand nombre, dans l’espoir que d’ici peu, le Canada aussi pourra retrouver une certaine normalité.

Maciocia a indiqué que des dates de retour à l’entraînement ont été fixées par la LCF et qu’il se concentrait sur celle-ci dans le but de garder le cap et le moral.

Quart de nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.