• Accueil
  • Buts en prolongation | «La sensation est toujours aussi grisante» - Cole Caufield

Buts en prolongation | «La sensation est toujours aussi grisante» - Cole Caufield

Buts en prolongation | «La sensation est toujours aussi grisante» - Cole CaufieldMinas Panagiotakis/Getty Images
L'après-match complet - Danault, Suzuki, Caufield - ainsi que le point de presse de Dominique Ducharme.

35:05

Cole Caufield a inscrit un deuxième but vainqueur d’affilée en prolongation. Nick Suzuki a obtenu trois mentions d’aide, lui qui totalise dix points à ses six derniers matchs.

Les deux jeunes joueurs du Canadien ont donc partagé le point de presse. Concrètement, Sukuzi était debout, installé au podium d’ordinaire réservé à l’entraîneur, tandis que Caufield était assis à la table. L’image faisait sourire.

« La sensation est toujours aussi grisante, a commenté le héros d’un deuxième match de suite, en parlant des buts inscrits en prolongation. Ça ne changera jamais. »

« (Jeff) a encore réussi en me repérant seul dans l’enclave. Il a attiré deux joueurs vers lui. Il a créé cette chance tout seul. Je crois qu’il a été sur la patinoire pour presque toute la prolongation. Près de trois minutes. Il fait ça avec constance chaque soir. Il m’a repéré au bon endroit. »

Et comment peut-on comparer son premier but dans la LNH en prolongation avec un but en prolongation contre la meilleure équipe de la section et le plus vieux rival des Canadiens?

« C’est indiscutablement très spécial. Marquer un but à n’importe quel moment contre n’importe quelle équipe, tu ressens la même chose. Mais ce fut surtout une grosse victoire pour nous relativement au classement. «

« Il a fait ça a tous les niveaux », a noté Suzuki, en parlant de cette capacité innée de Caufield à marquer. 

« C’est un grand moment… contre les Leafs. Deux matchs de suite avec un but en prolongation. Je lui disais que je n’en avais pas un encore. Donc, il a deux buts d’avance sur moi. C’est formidable ce qu’il peut accomplir et ça va être bon pour sa confiance. »

Pour l’entraîneur Dominique Ducharme, Caufield gère bien la situation dans laquelle il se trouve jusqu’ici.

« Il sait que s’est une adaptation pour lui, comme tous les jeunes joueurs. Mais à trois contre trois, surtout, avec l’espace qu’il y a sur la glace, on l’a vu, quand il a le temps de décocher son lancer, il est très dangereux.

« C’est sa grande force, autant sa force que sa précision. Il vient d’aller nous chercher deux gros buts. »

Les gros #1
En direct de 10:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.