• Accueil
  • Retour de la LCF | Vernon Adams ne pourrait pas être plus excité
98.5 Sports

Retour de la LCF | Vernon Adams ne pourrait pas être plus excité

Retour de la LCF | Vernon Adams ne pourrait pas être plus excitéPhoto: Brent Just / Getty Images

Vernon Adams aurait pu attendre encore deux semaines avant de se rapporter à Montréal pour le camp d’entraînement, mais le quart-arrière des Alouettes a décidé d’arriver d’avance à Montréal.

Lors de son point de presse vendredi matin, en direct de son appartement, son niveau d’excitation était palpable.

«Je voulais arriver le plus tôt possible, rejoindre les entraîneurs pour commencer à travailler. Je veux aussi reconnecter avec la communauté et mes œuvres caritatives. Donc j’ai décidé d’arriver de bonne heure, a-t-il expliqué avec un grand sourire.»

Même s’il est vacciné deux fois depuis le mois de février, l’Américain de l’état Washington est obligé de faire une quarantaine complète de deux semaines, contrairement aux joueurs de la LNH qui ont obtenu un passe-droit à cet égard.

«Je ne veux pas trop parler de ça, je suis juste heureux d’être ici. Je ne vais pas me plaindre. Je regarde la télé pour me distraire. Mais je suis juste tellement heureux que ce soit terminé, que je vais faire ce qu’ils me demandent de faire pour être en mesure de jouer.»

Adams en est au jour cinq de sa quarantaine de 14 jours, et n’en peut plus d’attendre de rejoindre ses coéquipiers.

 «Je suis très heureux d’être de retour. J’avais le sentiment qu’on aurait de bonnes nouvelles bientôt. Je ne pense pas que l’on pouvait passer deux saisons complètes sans jouer.»

Même si les Alouettes nous ont quittés sur une note positive à la fin de la saison 2019, rien ne garantit que le club reprendra là où il a laissé, mais Adams est persuadé que ça se passera plutôt bien.

«La majorité des joueurs en attaque reviennent, donc il n’y aura pas de changement majeur. Je fais confiance à mes coéquipiers. J’ai gardé le contact avec plusieurs d’entre eux. La COVID n’a pas été facile. Mais je sais que mes coéquipiers font ce qu’ils ont à faire en termes d’entraînement quand c’est le temps. Je sais que certains d’entre eux ont dû se trouver du travail. Mais là, tout le monde sait depuis une semaine qu’on revient, que c’est sérieux. Alors je suis certain qu’ils ont ouvert la machine. J’espère que cette pause aura un impact positif sur notre saison.»

Même si les joueurs seront hyper anxieux de retrouver le terrain, la plupart n’ont pas joué depuis presque deux ans. Il faudra dont travailler sur l’aspect physique de façon graduelle.

«Tout le monde est excité, et veut pousser la machine à 100% dès le début. Mais il faudra faire attention, y aller une étape à la fois et être intelligent avec nos corps.»

Pour la première fois de sa vie, Adams arrive à un camp d’entraînement avec le rôle de quart-arrière numéro un incontesté. Il avait d’ailleurs signé un nouveau contrat avec les Alouettes après la saison 2019.

«Ça fait une différence de sentir que j’ai cette organisation derrière moi, ce n’est pas comme en 2018 où nous avions huit quarts-arrière. Mais en même temps, je dois quand même prouver à nouveau que je mérite d’être le numéro un incontesté de cette équipe.»

Comme bien des Québécois, Adams vit la fièvre des séries de la LNH. Il est récemment devenu un fervent partisan des Canadiens. Il portait même son chandail de Carey Price lors de sa conférence de presse.

«En 2019, je suis allé voir un premier match des Canadiens. J’ai rencontré Shea Weber et je suis l’équipe depuis ce temps-là. Je veux les voir bien faire. Ça se passe bien jusqu’à maintenant. Ça m’excite de voir tous les partisans si enthousiasmés par leur succès.»

Les joueurs de la LCF ont jusqu’au 2 juillet prochain pour se rapporter au camp d’entraînement de leur équipe.

Quart de nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.