• Accueil
  • 5 Québécois qui peuvent légitimement aspirer à un podium
98.5 Sports
Tokyo 2021

5 Québécois qui peuvent légitimement aspirer à un podium

5 Québécois qui peuvent légitimement aspirer à un podium
Hugo Barrette (AP Photo/Kin Cheung)

TOKYO - Cinquante-huit athlètes du Québec font partie de la délégation de 371 membres de l'équipe olympique canadienne aux Jeux de Tokyo. Certains peuvent légitimement aspirer à un podium.

Voici un aperçu de cinq têtes d'affiche du Québec qui pourraient quitter le Japon avec une médaille au cou.

Hugo Barrette | Cyclisme

Le report d'un an des Jeux lui est favorable puisqu'il lui permet d'arriver à Tokyo au sommet de sa forme physique, contrairement à ce qu'il a connu à Rio. Cette fois, il entend bien en profiter pour viser un podium, et c'est peut-être au keirin que ses chances sont les meilleures en raison de sa grande expérience de l'exercice.

Catherine Beauchemin-Pinard | Judo

La judoka de St-Hubert veut se servir des Jeux de Tokyo pour effacer le pénible souvenir de ceux de Rio, où elle s'est inclinée dès son premier combat à la suite d'une pénalité. Quatrième tête de série dans la très relevée division des 63 kg, elle entend cette fois tirer profit de son expérience pour monter sur le podium.

Meaghan Benfeito | Plongeon

À ses quatrièmes Jeux, la plongeuse de 32 ans peut espérer ajouter à son palmarès de trois médailles olympiques. Et elle est une sérieuse prétendante au podium autant à la plateforme individuelle qu'à l'épreuve en synchro avec Mélissa Citrini-Beaulieu. À la Coupe du monde disputée à Tokyo début mai, les deux coéquipières ont remporté la médaille d'or. Un doublé lui permettrait de devancer Émilie Heymans qui en compte quatre.

Maude Charron | Haltérophilie

L'athlète de Rimouski se présente à Tokyo en sachant qu'elle a déjà réussi le total qu'elle visait aux Jeux. Elle a établi trois records panaméricains fin avril (total de 240 kg), une preuve qu'elle a poursuivi sa progression au cours des 16 derniers mois malgré les aléas de la pandémie.

Laurence Vincent Lapointe | Canoë

La multiple championne du monde a tout gagné au fil de sa carrière. Et elle voulait se servir des Jeux de Tokyo, où le canoë féminin fait ses débuts, pour marquer l'histoire. Même une suspension provisoire pour un test antidopage positif, dont elle a ensuite été blanchie, et une pandémie qui a perturbé sa préparation n'ont pas eu raison de sa détermination.

Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.