• Accueil
  • Walter Sabatini quitte le navire
98.5 Sports
FC Bologne et CF Montréal

Walter Sabatini quitte le navire

Walter Sabatini quitte le navire
Jeremy Filosa commente le départ de Walter Sabatini

La rumeur circulait depuis quelques mois, mais lundi la nouvelle s’est concrétisée en Italie avec le départ de Walter Sabatini.

Sabatini, considéré comme une des plus grandes têtes de soccer au monde, quittera ses fonctions. Il était le grand patron des opérations soccer du Bologne FC et du CF Montréal.

C’est de lui que relève le directeur technique de Bologne Marco Di Vaio et c’est aussi lui qui a déniché Olivier Renard pour occuper le même poste à Montréal.

Sabatini connaissait Renard depuis que ce dernier évoluait en Italie comme gardien de but.

Le grand manitou occupait ses fonctions depuis le 17 juin 2019. Depuis ce temps, l’effectif du CF Montréal a énormément changé. L’équipe est passée d’un programme sans véritable entité à un club qui pense maintenant à l’avenir lorsqu’il prend une décision sur un joueur.

Non, le club n’a pas déniché de supervedette, mais montre une constance dans sa philosophie de travail. Pour la première fois depuis longtemps, il semble y avoir une véritable lignée dans les pensées du club, que l’on soit d’accord avec la façon de faire ou non.

Le retour d’une équipe réserve aide aussi énormément en ce sens.

Sabattini, qui a eu quelques pépins de santé récemment, semble plus se diriger vers la retraite que vers un autre club.

Et Renard dans tout ça?

La question se pose donc, comment cela change les choses pour Renard?

Ce dernier pourrait-il être pressenti pour succéder à Sabatini? La tache peut sembler lourde pour un jeune directeur technique, mais en même temps, Renard a démontré qu’il avait le pif pour trouver des joueurs peu connus, qui ont le potentiel d’éclore et devenir des joueurs d’impact.

Et s’il n’obtient pas cette chance, aura-t-il le même sentiment d’appartenance auprès du club une fois que son mentor aura quitté? Voudra-t-il aller explorer d’autres aventures?

On ne connaît pas la situation contractuelle de Renard puisque cette dernière n’a jamais été communiquée par l’équipe, mais espérons qu’une prolongation de contrat soir dans l’air.

Sur le terrain, on va se le dire, il n’y a personne de vraiment irremplaçable, mais advenant un départ de Renard, les colonnes du temps trembleraient sur la rue Sherbrooke. Il serait un homme difficile à remplacer. Qui sait quelle philosophie aurait son successeur. 

Les deux dernières années de la construction de ce projet se montrent plus qu’intéressantes, il ne faudrait pas à nouveau devoir tout recommencer à zéro, ça pourrait être fatal pour ce club qui peine tellement à faire sa place.   

Si le CF Montréal veut voir de meilleurs jours et voir aussi le projet de Renard arriver à terme, ils doivent trouver le moyen de le garder ici longtemps.

Les gros #1
En direct de 10:00 à 18:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.