• Accueil
  • Un système des séries à revoir
98.5 Sports
MLB

Un système des séries à revoir

Un système des séries à revoir

La saison régulière du baseball majeur a pris fin dimanche après-midi alors que les 30 équipes ont complété leur calendrier de 162 matchs.

Ç’a été une journée de réjouissance pour certains - comme les Yankees et les Red Sox qui se sont officiellement qualifiés en 9e manche de leurs matchs - mais ç’a aussi été une journée difficile à avaler pour des équipes comme les Blue Jays et les Mariners qui ont été éliminés malgré des saisons de plus de 90 victoires.

En fait, des équipes qui ont gagné plus de 90 matchs, dans la division est de l’Américaine, il y en a eu quatre: les Rays, les Red Sox, les Yankees et les Blue Jays. C’est une première depuis 1978, alors qu’il n’y avait que quatre divisions dans le baseball majeur.

Quand on y pense, c'est presque curieux et presque injuste de ne pas voir les Blue Jays en matchs éliminatoires eux qui ont fracassé tellement de records cette saison. On peut déjà s’imaginer les ravages que feraient les George Springer, Bo Bichette, Vladimir Guerrero Jr, Marcus Semien, Teoscar Hernandez et Lourdes Gurriel en séries. Ce sont des joueurs qui ont défoncé les clôtures tout l’été. C’est presque et péché de se priver de ce spectacle en séries.

En fait, ce qui est dramatique c’est que seulement 10 équipes n’accèdent aux séries dans la MLB. On dit séries, mais en fait ce n’est même pas cela, car deux de ces équipes ne veilleront pas passé mardi soir.

Lorsqu’on y pense, se battre pour 162 matchs, pour espérer aller jouer un seul match supplémentaire, ça tient du ridicule. Autant les Yankees et les Red Sox ont célébré dimanche, l’une de ces deux équipes versera des larmes 48 heures plus tard.

Le même sort pourrait attendre les Dodgers s’ils l’échappent mercredi face aux Cards. Malgré une saison de 106 victoires, tout pourrait s’évaporer en un seul match.

Se battre pendant 162 matchs, pour finalement accéder aux séries, en ne pouvant même pas offrir à ses partisans un match éliminatoire à la maison ne fait pas de sens non plus.

Pendant ce temps, des équipes comme les Braves, qui n’ont gagné que 88 matchs, attendent patiemment le résultat de deux équipes qui ont gagné plus de matchs qu’eux.

Dire que même la première ronde ne dure qu’un maximum cinq matchs. C’est donc dire que les Rays, qui ont gagné 100 matchs, pourraient se retrouver en vacances après seulement 3 matchs, advenant une malchance.

Des solutions s’imposent

La convention collective de la MLB arrive à échéance à la fin de cette saison, et certains experts prédisent même un possible lock-out. Il serait grand temps pour la MLB et l’association des joueurs de trouver une solution à ce problème.

Dans certaines villes, le buzz n’y est plus, et ce depuis et mois. Ils sont tout simplement trop loin du compte pour espérer se qualifier en séries et cela se voit dans le chiffre des assistances.

La saison de 162 matchs est trop longue et plusieurs matchs ne veulent rien dire pour équipe de fond de classement.

Une saison de 145 matchs serait amplement suffisante. Ce qui veut donc dire qu’à la mi-septembre, la saison régulière prendrait fine et les séries débuteraient. On pourrait facilement monter à 12 équipes en séries, les six gagnants de division plus les trois meilleurs restants de chaque ligue.

Les quatre meilleurs champions de division pourraient obtenir un repos, tandis que les huit autres équipes pourraient se disputer un trois de cinq.

Ensuite, les trois autres séries seraient des quatre de sept, jusqu’à la série mondiale.

Ce n’est qu’une idée, et des idées de ce type il peut y en avoir une multitude. Mais la MLB doit absolument se pencher sur ce problème, qui fait en sorte que trop de partisans décrochent, alors que le meilleur reste encore à venir.

Les gros #1
En direct de 10:00 à 18:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.