• Accueil
  • Marc Bergevin voudrait rester à Montréal « dans un monde idéal »
98.5 Sports

Marc Bergevin voudrait rester à Montréal « dans un monde idéal »

Marc Bergevin voudrait rester à Montréal « dans un monde idéal »
Marc Bergevin (zoom des Canadiens de Montréal)
0:00
6:12
0:00
7:52

Le directeur général des Canadiens a décidé de rencontrer les journalistes mercredi après la quatrième défaite de son équipe.

Bergevin, qui est toujours sans contrat en vue de la prochaine saison, croit que ses joueurs vont finir par se mettre en marche. Selon lui, beaucoup d'entre eux n'ont pas encore le sentiment d'urgence, après les émotions des dernières séries.

« Ces gars-là se sont battus au maximum pendant deux mois l’an passé, et là, quand ça se termine tu redescends sur terre. Là, nous repartons et nous ne sommes pas engagés. Pourquoi Tylor Toffoli n’a pas de chances de marquer en quatre matchs? C’est pourtant le même joueur qu’il y a quelques mois... »

Plusieurs absents

Pour Bergevin, oui, l’absence de Weber - le capitaine de l'équipe et général à la ligne bleue - fait mal. Mais elle n’est pas une excuse. 

« Il n’y a qu’un seul Shea Weber. Mais présentement, il n’est pas apte à jouer. Carey Price nous manque aussi. Joel Edmundson était pendant longtemps notre défenseur le plus stable l’an passé. Il nous manque aussi, mais il faut avancer comme plusieurs autres équipes aussi qui n’ont pas tous leurs joueurs en début de saison. »

Bergevin est allé plus loin dans le dossier de Weber, indiquant qu’il n’y avait aucune chance de le revoir en uniforme cette saison et que ce serait très peu probable pour l’an prochain.

Statu quo 

Marc Bergevin avait indiqué en début de saison qu’il ne désirait plus parler de statut contractuel. Il a maintenu sa parole lorsque la question lui a été à nouveau posée mercredi.

« Mon focus c’est d’améliorer l’équipe au quotidien. Je vous demande à nouveau de laisser tomber ce sujet. Ce qui doit arriver arrivera. Je veux qu’on se concentre sur notre saison. »

Il a toutefois déclaré que « dans un monde idéal » il désirerait demeurer en poste comme directeur général du Canadien.

Il a aussi indiqué que la raison pour laquelle autant de billets n’avaient pas été vendus pour le match de mardi soir au Centre Bell regarde le peu de temps duquel a disposé l’équipe pour vendre les billets restants, eux qui n’ont eu le feu vert de la santé publique que le 1er octobre dernier.

Les gros #1
En direct de 10:00 à 18:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.