• Accueil
  • Les Canadiens s'inclinent lors de la soirée hommage à Guy Lafleur
98.5 Sports
les Bruins l'emportent 5-3

Les Canadiens s'inclinent lors de la soirée hommage à Guy Lafleur

Les Canadiens s'inclinent lors de la soirée hommage à Guy Lafleur
Minas Panagiotakis/Getty Images
0:00
4:32

Les cérémonies visant à honorer la mémoire de Guy Lafleur ont été le fait saillant d’un duel Canadiens-Bruins, dimanche, à Montréal, où, il y a quatre décennies, la présence du Démon blond faisait souvent la différence.

Tirant de l’arrière 4-1, les Canadiens se sont approchés à un but, mais ils se sont finalement inclinés 5-3 contre les Bruins. 

Josh Anderson (19e), Mike Hoffman (13e) et Nick Suzuki (21e) ont marqué les buts du Tricolore (20-49-11, 51 points) qui encaissait un neuvième revers consécutif. Samuel Montembeault a fait face à 42 rondelles.

Erik Haula (16e, 17e) - le premier lors d’un tir de pénalité -, Patrice Bergeron (21e, 22e) - le second dans un filet désert - et Charlie McAvoy (10e) ont inscrit les buts des Bruins (49-25-5, 103 points).

Cérémonie émouvante

La cérémonie visant à honorer la mémoire de Lafleur avant la rencontre a été émouvante et bruyante.

Pour l’occasion, toutes les publicités avaient été retirées des bandes sur la patinoire et on pouvait lire « Guy Lafleur 1951-2022 » sur les bandes lumineuses électroniques qui ceinturent le Centre Bell.

Durant l’échauffement, tous les joueurs des Canadiens avaient enlevé leurs casques, clin d’œil à Lafleur dont la carrière avait pris son envol l’année qu’il l’avait enlevé.

Avant le début des présentations, un faisceau lumineux avait été braqué sur la bannière de Lafleur qui trône dans les hauteurs du Forum/Centre Molson/Centre Bell depuis 1985.

Sur l’interprétation de L’essentiel, de Ginette Reno, une foule d’images ont défilé sur la patinoire durant quelques minutes.

Puis, sur les écrans géants, on a entendu Lafleur commenter sa carrière sur une succession d’images et de vidéos qui était un florilège de buts les plus spectaculaires les uns que les autres durant l'écoute de My Way, interprétée par Frank Sinatra.

Au terme de la vidéo, pendant que la foule au Centre Bell scandait « Guy! Guy! Guy! », les faisceaux lumineux étaient braqués derrière le banc des joueurs des Canadiens où plusieurs coéquipiers de Lafleur durant les années 1970 se trouvaient : Yvan Cournoyer, Bob Gainey, Réjean Houle, Yvon Lambert, Pierre Mondou, etc.. 

Les cris de « Guy! Guy! Guy! » se sont poursuivis durant de longues minutes, dix minutes, en fait, la foule redoublant d’ardeur chaque fois que l’annonceur Michel Lacroix tentait de reprendre la parole. Il a finalement réussi à le faire afin de demander une minute de silence… difficilement obtenue. Lacroix a alors annoncé, plus fort, le nom de Guy Lafleur, ce qui a mené à une ultime ovation pour le Démon blond. 

Les Bruins en avant

Pour ce qui est de la rencontre, Samuel Montembeault a tenu le fort longtemps avant de céder à 15:03 à la suite d'un but de Patrice Bergeron... au 16e tir des Bruins.

Le 17e fut celui du tir de pénalité de Erik Haula à 18:03 à la suite d'un geste de Mike Hoffman qui ne méritait pas une telle sanction. Lors du tir, Haula s'est élancé et il a laissé la rondelle derrière lui, sans toutefois la toucher.

Il a donc pu revenir sur ses pas, la saisir et déjouer Montembeault d'un tir précis pendant que la foule du Centre Bell huait les arbitres à tout rompre.

Les Canadiens ont réduit l'écart en deuxième période, en supériorité numérique, à l'aide d'un but de Josh Anderson, mais les Bruins ont repris deux buts d'avance deux minutes plus tard à l'aide du deuxième but du match de Haula.

Les Bruins ont ajouté un quatrième but à quatre contre quatre, à 18:09, lorsque Charlie McAvoy a touché la cible après une mise en jeu gagnée par Bergeron.

Les Canadiens ont riposté de la même manière en début de troisième période à la suite d'un tir vif et précis de Mike Hoffman.

Deux minutes plus tard, les joueurs des Bruins ont complètement oublié Nick Suzuki qui arrivait du banc des Canadiens.

En dépit de leur efforts, les Canadiens ont été un peu à court et Bergeron a mis fin au match avec un but dans un filet désert.

Après la sirène, les joueurs des Canadiens se sont réunis sous la bannière de Lafleur sur la patinoire et ils ont pointé leurs bâtons vers le ciel.

Un joli geste pour conclure ce match émotif au possible.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.