Aller au contenu
Pression sur le réseau électrique

Est-ce qu'Hydro-Québec pourra soutenir la demande de voitures électriques?

Est-ce qu'Hydro-Québec pourra soutenir la demande de voitures électriques?
Véhicule électrique branchable / seksan Mongkhonkhamsao - Getty Images

La demande de voitures électriques est grandissante et la vente de véhicules à essence devrait être interdite à partir de l'an 2035. Comment se portera le réseau électrique d'Hydro-Québec dans une telle réalité? L'équipe de Que Québec se lève a reçu Normand Mousseau, professeur titulaire en physique à l'Université de Montréal pour en parler.

Selon le professeur, le problème ne serait pas simplement l'augmentation de la taille du parc d'automobiles électriques, mais aussi le format de ces automobiles. Il serait, pour lui, bénéfique de réglementer la taille des véhicules pour permettre une consommation électrique plus raisonnable par véhicule.

Également, il estime que, d'ici 10 à 15 ans, il faudra nécessairement augmenter la puissance du réseau électrique québécois. Il ne croit pas nécessairement que de nouveaux barrages hydro-électriques soient la seule solution.

« Il va falloir construire des éoliennes. [...] On a un réseau qui est, à peu près, le plus adapté au monde pour construire des éoliennes. »

Il estime qu'il faudrait environ 10 000 éoliennes sur 25 ans pour pouvoir soutenir la puissance électrique d'ici là. Il rappelle que les voitures électriques ne sont pas le seul facteur d'augmentation. Il faut aussi prendre en compte l'électrification de toutes les industries.

Écoutez toutes les analyses de M. Mousseau au micro de Myriam Ségal dans l'extrait ci-dessus.

Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!Abonnez-vous à l’infolettre du FM93!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Anne-Frederic Pelletier

On découvre notre musique traditionnelle québécoise!
La problématique des prometrium vide...
Émission intégrale du 31 décembre

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à