Aller au contenu
Violence conjugale

Premier bracelet anti-rapprochement installé

Premier bracelet anti-rapprochement installé
Cogeco Nouvelles

Un premier bracelet anti-rapprochement au Québec. Yann Bédard, âgé de 23 ans, était condamné à un an de prison et sera libéré aujourd'hui soit au deux tiers de sa peine.

En octobre 2020, il avait menacé de mort celle qui est maintenant son ex-conjointe.

Le port d'un bracelet anti-rapprochement est donc l'une de ses conditions de libération puisque le directeur des poursuites criminelles et pénales dit craindre pour la sécurité de la victime.

Ce dispositif doit être porté jour et nuit et s'il s'approche de la victime dans un rayon de 1 km, un signal s'enclenchera.

Yann Bédard a mentionné qu'il contestera cette mesure.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En ondes jusqu’à 22:00
En direct
75